Changement climatique : le concours YouthADAPT 2023 est ouvert

Le concours annuel YouthADAPT invite les jeunes entrepreneurs à la tête de micro, petites et moyennes entreprises en Afrique à…

Le concours annuel YouthADAPT invite les jeunes entrepreneurs à la tête de micro, petites et moyennes entreprises en Afrique à soumettre des solutions innovantes et des projets d’entreprise susceptibles de favoriser l’adaptation et la résilience au changement climatique à travers le continent.

Le Programme d’accélération de l’adaptation en Afrique , une initiative conjointe de la Banque africaine de développement et du Centre mondial pour l’adaptation, lance un appel à candidatures pour la 3e édition du concours  YouthADAPT, qui vise à soutenir les jeunes entrepreneurs porteurs de solutions pour lutter contre le changement climatique.

L’appel de cette année se concentre sur les entreprises détenues par des femmes pionnières des technologies de la quatrième révolution industrielle : l’intelligence artificielle, l’analyse des mégadonnées (big data), la réalité virtuelle, la robotique, l’Internet des objets, l’informatique quantique, la fabrication additive, la chaîne de blocs (blockchain) et les technologies sans fil de cinquième génération (5G) pour l’adaptation au changement climatique.

Les lauréats recevront 100 000 dollars chacun, ainsi qu’un mentorat et un accompagnement pour développer leurs solutions d’adaptation au changement climatique et leurs projets d’entreprise.

Avec le soutien du Fonds pour les changements climatiques en Afrique, hébergé par la Banque, les lauréats recevront 100 000 dollars chacun, ainsi qu’un mentorat et un accompagnement pour développer leurs solutions d’adaptation au changement climatique et leurs projets d’entreprise. Ils rejoindront également le réseau des anciens de YouthADAPT (YouthADAPT Alumni Network) pour bénéficier de l’expérience d’une communauté dynamique de jeunes entrepreneurs à travers l’Afrique.

Pour être admissibles, les candidates doivent être âgées de 18 à 35 ans. Leurs entreprises doivent être dirigées par des jeunes et offrir des solutions concrètes aux défis climatiques réels. Elles doivent être enregistrées et opérationnelles en Afrique, et justifier de comptes couvrant une période d’au moins deux exercices comptables.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne