Politique



Capo Daniel veut mettre fin à la crise anglophone

Capo Daniel, responsable de la plateforme pour le plaidoyer en faveur des droits du peuple et ancien porte-parole des séparatistes, appelle au cessez-le-feu.

Près de huit ans après le début de la crise séparatiste des régions du Nord-Ouest du Sud-Ouest, un ancien leader indépendance plaide pour le dépôt des armes. Capo Daniel, Dans une déclaration, appelle ses camarades séparatistes à cesser les hostilités contre l’Etat du Cameroun. Selon lui, cette décision est prise par les membres de la plateforme dont il est le leader au terme d’une réunion le 04 mai dernier.

« Nous avons opté pour la non-violence comme approche de défense du droit à l’autodétermination des Camerounais d’expression anglaise. Nous appelons toutes nos forces à stopper les hostilités » et à se rendre dans les centres de désarmement en attendant la conclusion d’un accord avec le gouvernement du Cameroun. N’ayant pas pu atteindre le but pour lequel ils se battent, Capo Daniel insiste. « Nous devons écouter nos populations et stopper la guerre. L’objectif de l’indépendance est perdu ». Il appelle aux négociations pour l’autonomie de l’« Ambazonie »

Appel sincère ou leurre, les réactions de l’opinion sont divergentes. Certains pensent que Capo Daniel ne maîtrisent plus la situation actuelle de la crise. Lui qui autrefois était l’un des ordonnateurs des actes de violence dans les deux régions. D’autres mettent en avant l’hypothèse de rapprochement entre lui et le gouvernement qui appelle tout le temps les séparatistes à déposer les armes et à se rendre dans les centres de désarmement, démobilisation et de réintégration.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne WHATSAPP