jeudi 11 mai

Rfi - 17h19

L’Afrique du Sud a livré des armes à la Russie

L’ambassadeur américain à Pretoria aurait accusé ce 11 mai 2023, lors d’une rencontre avec des médias locaux, l’Afrique du Sud d’avoir fourni un soutien militaire à la Russie, en dépit de sa neutralité déclarée dans le conflit avec l’Ukraine. Les États-Unis sont convaincus que «des armes et des munitions ont été chargées» à bord d’un cargo russe, amarré près du Cap début décembre 2022, «avant qu’il ne reparte vers la Russie», selon des propos de Reuben Brigety rapportés par des médias sud-africains. «Armer les Russes est extrêmement grave», aurait-il ajouté lors de ce point-presse.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 17h19

L’Afrique du Sud a livré des armes à la Russie

L’ambassadeur américain à Pretoria aurait accusé ce 11 mai 2023, lors d’une rencontre avec des médias locaux, l’Afrique du Sud d’avoir fourni un soutien militaire à la Russie, en dépit de sa neutralité déclarée dans le conflit avec l’Ukraine. Les États-Unis sont convaincus que «des armes et des munitions ont été chargées» à bord d’un cargo russe, amarré près du Cap début décembre 2022, «avant qu’il ne reparte vers la Russie», selon des propos de Reuben Brigety rapportés par des médias sud-africains. «Armer les Russes est extrêmement grave», aurait-il ajouté lors de ce point-presse.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 17h15

Soudan: l’ONU adopte une résolution sur un suivi renforcé des exactions

Le principal organe de lutte contre les violations des droits humains de l’ONU a adopté ce 11 mai 2023 une résolution qui renforce le suivi et la documentation des exactions au Soudan. La résolution a été adoptée par 18 voix pour, dont celle de la France et des États-Unis, 15 voix contre, dont celle de la Chine et de plusieurs pays africains, et 14 abstentions, à l’issue d’une réunion d’urgence du Conseil des droits de l’homme convoquée à la demande conjointe du Royaume-Uni, de la Norvège, des États-Unis et de l’Allemagne.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 17h15

Soudan: l’ONU adopte une résolution sur un suivi renforcé des exactions

Le principal organe de lutte contre les violations des droits humains de l’ONU a adopté ce 11 mai 2023 une résolution qui renforce le suivi et la documentation des exactions au Soudan. La résolution a été adoptée par 18 voix pour, dont celle de la France et des États-Unis, 15 voix contre, dont celle de la Chine et de plusieurs pays africains, et 14 abstentions, à l’issue d’une réunion d’urgence du Conseil des droits de l’homme convoquée à la demande conjointe du Royaume-Uni, de la Norvège, des États-Unis et de l’Allemagne.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne

lundi 08 mai

Rfi - 17h53

Six marins pris en otage fin mars libérés au Nigeria

Six marins d’un pétrolier danois qui avaient été pris en otage fin mars au large du Congo-Brazzaville dans le golfe de Guinée ont été libérés au Nigeria, a annoncé lundi l’armateur du navire. «Les six membres d’équipage qui avaient été enlevés sur le pétrolier Monjasa Reformer ont tous été récupérés sains et saufs depuis un endroit tenu secret au Nigeria», a indiqué l’armateur danois Monjasa dans un communiqué, précisant que les six marins étaient «relativement en bonne santé étant donné les circonstances difficiles qu’ils ont affrontées depuis plus de cinq semaines».


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 17h53

Six marins pris en otage fin mars libérés au Nigeria

Six marins d’un pétrolier danois qui avaient été pris en otage fin mars au large du Congo-Brazzaville dans le golfe de Guinée ont été libérés au Nigeria, a annoncé lundi l’armateur du navire. «Les six membres d’équipage qui avaient été enlevés sur le pétrolier Monjasa Reformer ont tous été récupérés sains et saufs depuis un endroit tenu secret au Nigeria», a indiqué l’armateur danois Monjasa dans un communiqué, précisant que les six marins étaient «relativement en bonne santé étant donné les circonstances difficiles qu’ils ont affrontées depuis plus de cinq semaines».

Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 17h42

Six marins pris en otage fin mars libérés au Nigeria, annonce l’armateur du navire danois

Six marins d’un pétrolier danois qui avaient été pris en otage fin mars au large du Congo-Brazzaville dans le golfe de Guinée ont été libérés au Nigeria, a annoncé lundi l’armateur du navire. «Les six membres d’équipage qui avaient été enlevés sur le pétrolier Monjasa Reformer ont tous été récupérés sains et saufs depuis un endroit tenu secret au Nigeria», a indiqué l’armateur danois Monjasa dans un communiqué, précisant que les six marins étaient «relativement en bonne santé étant donné les circonstances difficiles qu’ils ont affrontées depuis plus de cinq semaines».


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 17h42

Six marins pris en otage fin mars libérés au Nigeria, annonce l’armateur du navire danois

Six marins d’un pétrolier danois qui avaient été pris en otage fin mars au large du Congo-Brazzaville dans le golfe de Guinée ont été libérés au Nigeria, a annoncé lundi l’armateur du navire. «Les six membres d’équipage qui avaient été enlevés sur le pétrolier Monjasa Reformer ont tous été récupérés sains et saufs depuis un endroit tenu secret au Nigeria», a indiqué l’armateur danois Monjasa dans un communiqué, précisant que les six marins étaient «relativement en bonne santé étant donné les circonstances difficiles qu’ils ont affrontées depuis plus de cinq semaines».

Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Le Figaro - 17h26

Iran : deux hommes exécutés pour avoir profané le Coran

Deux hommes ont été exécutés par pendaison lundi en Iran pour blasphème, suscitant la consternation d’ONG de défense des droits humains, qui ont dénoncé des exécutions «choquantes» et des pratiques «moyennâgeuses».

Sadrollah Fazeli Zare et Youssef Mehrdad, reconnus coupables d’avoir «insulté le prophète Mahomet et d’autres blasphèmes, y compris d’avoir brûlé le Coran», ont été pendus lundi matin, selon le site de l’agence d’information de l’autorité judiciaire Mizan Online. Leur exécution intervient dans un contexte d’application croissante de la peine capitale en Iran, dénoncent les ONG, selon qui l’année 2022 a été marquée par le plus grand nombre d’exécutions depuis 2015.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Le Figaro - 17h26

Iran : deux hommes exécutés pour avoir profané le Coran

Deux hommes ont été exécutés par pendaison lundi en Iran pour blasphème, suscitant la consternation d’ONG de défense des droits humains, qui ont dénoncé des exécutions «choquantes» et des pratiques «moyennâgeuses».

Sadrollah Fazeli Zare et Youssef Mehrdad, reconnus coupables d’avoir «insulté le prophète Mahomet et d’autres blasphèmes, y compris d’avoir brûlé le Coran», ont été pendus lundi matin, selon le site de l’agence d’information de l’autorité judiciaire Mizan Online. Leur exécution intervient dans un contexte d’application croissante de la peine capitale en Iran, dénoncent les ONG, selon qui l’année 2022 a été marquée par le plus grand nombre d’exécutions depuis 2015.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Le Point - 17h19

Immigration : le Japon va encore durcir sa politique

Près de 40 étrangers sont morts dans les centres de rétention du Japon depuis 1997. En 2021, le décès, par défaut de soins médicaux, de la Srilankaise de 33 ans Wishma Sandamali, dans le centre de Nagoya, a tant choqué l’opinion, tant entraîné de manifestations, que le gouvernement avait dû suspendre un projet de réforme du dispositif d’accueil des réfugiés et d’octroi d’asile. Mais ce ne fut qu’un report, pas un abandon.

Le texte, qui vise essentiellement à faciliter les expulsions de demandeurs d’asile déboutés, est revenu presque inchangé devant les parlementaires. Il est sur le point d’être approuvé, au grand dam des défenseurs des droits humains.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Le Point - 17h19

Immigration : le Japon va encore durcir sa politique

Près de 40 étrangers sont morts dans les centres de rétention du Japon depuis 1997. En 2021, le décès, par défaut de soins médicaux, de la Srilankaise de 33 ans Wishma Sandamali, dans le centre de Nagoya, a tant choqué l’opinion, tant entraîné de manifestations, que le gouvernement avait dû suspendre un projet de réforme du dispositif d’accueil des réfugiés et d’octroi d’asile. Mais ce ne fut qu’un report, pas un abandon.

Le texte, qui vise essentiellement à faciliter les expulsions de demandeurs d’asile déboutés, est revenu presque inchangé devant les parlementaires. Il est sur le point d’être approuvé, au grand dam des défenseurs des droits humains.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 17h15

Russie: des répétitions sous haute surveillance pour le défilé du 9-mai

C’est un 9-Mai totalement inhabituel qui se prépare à Moscou. Le climat sécuritaire était déjà tendu, il s’est alourdi avec ce qui a été présenté par les autorités russes comme des attaques de drones sur le Kremlin et une tentative d’assassinat contre l’écrivain nationaliste Zakhar Prilépine ordonnés par les États-Unis et opérés par l’Ukraine. Comme dans beaucoup de villes du pays, les défilés vont être réduits et se tenir sous très haute surveillance. C’était déjà le cas, ce dimanche 7 mai au matin, pour la répétition du défilé.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 17h15

Russie: des répétitions sous haute surveillance pour le défilé du 9-mai

C’est un 9-Mai totalement inhabituel qui se prépare à Moscou. Le climat sécuritaire était déjà tendu, il s’est alourdi avec ce qui a été présenté par les autorités russes comme des attaques de drones sur le Kremlin et une tentative d’assassinat contre l’écrivain nationaliste Zakhar Prilépine ordonnés par les États-Unis et opérés par l’Ukraine. Comme dans beaucoup de villes du pays, les défilés vont être réduits et se tenir sous très haute surveillance. C’était déjà le cas, ce dimanche 7 mai au matin, pour la répétition du défilé.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne

jeudi 04 mai

Le Figaro - 17h45

Au Brésil, la police perquisitionne chez Jair Bolsonaro

Tôt mercredi matin, des agents de la police fédérale ont frappé à la porte de la résidence de Jair Bolsonaro, dans un quartier résidentiel de Brasilia. Munis d’un mandat de perquisition, ils ont fouillé la maison et saisi le téléphone portable de l’ex-président. L’opération Venire, autorisée par un juge de la Cour suprême et gardée soigneusement secrète, a été déclenchée dans le cadre d’une enquête sur la falsification de certificats de vaccination de l’ex-président et de sa fille de 12 ans, Laura.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Le Figaro - 17h45

Au Brésil, la police perquisitionne chez Jair Bolsonaro

Tôt mercredi matin, des agents de la police fédérale ont frappé à la porte de la résidence de Jair Bolsonaro, dans un quartier résidentiel de Brasilia. Munis d’un mandat de perquisition, ils ont fouillé la maison et saisi le téléphone portable de l’ex-président. L’opération Venire, autorisée par un juge de la Cour suprême et gardée soigneusement secrète, a été déclenchée dans le cadre d’une enquête sur la falsification de certificats de vaccination de l’ex-président et de sa fille de 12 ans, Laura.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Le Point - 17h31

Immigration : le chef de la diplomatie italienne annule son voyage à Paris

Nouvelle crise franco-italienne sur le dossier brûlant de l’immigration : le chef de la diplomatie italienne Antonio Tajani a annulé jeudi sa première visite à Paris après des propos qualifiés d’ « inacceptables » du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin contre la Première ministre Giorgia Meloni. Celle-ci « est incapable de régler les problèmes migratoires sur lesquels elle a été élue », a affirmé Gérald Darmanin sur la radio française RMC alors que la péninsule assiste à des arrivées records de migrants sur ses côtes depuis janvier.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Le Point - 17h31

Immigration : le chef de la diplomatie italienne annule son voyage à Paris

Nouvelle crise franco-italienne sur le dossier brûlant de l’immigration : le chef de la diplomatie italienne Antonio Tajani a annulé jeudi sa première visite à Paris après des propos qualifiés d’ « inacceptables » du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin contre la Première ministre Giorgia Meloni. Celle-ci « est incapable de régler les problèmes migratoires sur lesquels elle a été élue », a affirmé Gérald Darmanin sur la radio française RMC alors que la péninsule assiste à des arrivées records de migrants sur ses côtes depuis janvier.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 17h16

Belgique : sept «partisans de l’État islamique», soupçonnés de préparer un attentat, ont été arrêtés

La police belge a interpellé, jeudi 4 mai, sept personnes présentées comme de « fervents partisans » du groupe État islamique et soupçonnées de préparer un attentat en Belgique, a annoncé le parquet fédéral belge. Neuf perquisitions ont été effectuées dans l’ouest du pays, notamment à Ostende, Gand et à Menin, une commune limitrophe de la France. Les suspects sont « pour la plupart d’origine tchétchène », a précisé le parquet. La cible du projet d’attentat n’est pas connue à ce stade.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 17h16

Belgique : sept «partisans de l’État islamique», soupçonnés de préparer un attentat, ont été arrêtés

La police belge a interpellé, jeudi 4 mai, sept personnes présentées comme de « fervents partisans » du groupe État islamique et soupçonnées de préparer un attentat en Belgique, a annoncé le parquet fédéral belge. Neuf perquisitions ont été effectuées dans l’ouest du pays, notamment à Ostende, Gand et à Menin, une commune limitrophe de la France. Les suspects sont « pour la plupart d’origine tchétchène », a précisé le parquet. La cible du projet d’attentat n’est pas connue à ce stade.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne

mercredi 03 mai

Rfi - 17h16

Bénin: une dizaine de civils tués par des assaillants dans le Nord-Ouest

Une dizaine de civils ont été tués à Kérou, dans le nord-ouest du Bénin, dans la nuit de lundi 1er à mardi 2 mai, à environ 600 kilomètres de la capitale béninoise de Cotonou. Ces tueries ont été perpétrées par des individus non encore formellement identifiés. L’armée a été aussitôt déployée. C’est un village de l’arrondissement de Kaobagou qu’ils ont investi lundi 1er mai vers 22 heures. Ils ont surpris les habitants endormis et ont assassiné sauvagement plusieurs d’entre eux. Le bilan évolue à chaque découverte : mardi soir, les chiffres qui circulaient donnaient une douzaine de civils enlevés et tués.  Une source locale ajoute à ce bilan des disparus, sans préciser leur nombre. Les assaillants seraient également partis avec du bétail, selon des sources.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 17h16

Bénin: une dizaine de civils tués par des assaillants dans le Nord-Ouest

Une dizaine de civils ont été tués à Kérou, dans le nord-ouest du Bénin, dans la nuit de lundi 1er à mardi 2 mai, à environ 600 kilomètres de la capitale béninoise de Cotonou. Ces tueries ont été perpétrées par des individus non encore formellement identifiés. L’armée a été aussitôt déployée. C’est un village de l’arrondissement de Kaobagou qu’ils ont investi lundi 1er mai vers 22 heures. Ils ont surpris les habitants endormis et ont assassiné sauvagement plusieurs d’entre eux. Le bilan évolue à chaque découverte : mardi soir, les chiffres qui circulaient donnaient une douzaine de civils enlevés et tués.  Une source locale ajoute à ce bilan des disparus, sans préciser leur nombre. Les assaillants seraient également partis avec du bétail, selon des sources.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 17h07

L’Arabie saoudite se voit en médiateur dans la crise soudanaise

La Ligue arabe a appelé mardi 2 mai à un cessez-le-feu inconditionnel et immédiat à Khartoum, suite à sa réunion de deux jours au Caire qui s’est tenu au niveau des délégués permanents. De son côté, l’Arabie saoudite a appelé à une réunion ce mercredi de l’Organisation de la Coordination Islamique (OCI) sur la crise au Soudan. Elle avance sa propre initiative pour une sortie de la crise, ce qui pourrait doubler celle entreprise par l’Igad.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 17h07

L’Arabie saoudite se voit en médiateur dans la crise soudanaise

La Ligue arabe a appelé mardi 2 mai à un cessez-le-feu inconditionnel et immédiat à Khartoum, suite à sa réunion de deux jours au Caire qui s’est tenu au niveau des délégués permanents. De son côté, l’Arabie saoudite a appelé à une réunion ce mercredi de l’Organisation de la Coordination Islamique (OCI) sur la crise au Soudan. Elle avance sa propre initiative pour une sortie de la crise, ce qui pourrait doubler celle entreprise par l’Igad.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 17h02

Rwanda : le bilan des inondations monte à 129 morts

Au moins 129 personnes sont mortes dans d’importantes inondations qui ont touché l’est et le nord du Rwanda, ce mercredi 3 mai 2023, selon le porte-parole adjoint du gouvernement, Alain Mukuralinda, joint par RFI. Les opérations de secours sont en cours et Kigali appellent toutes les populations concernées à se mettre à l’abri.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 17h02

Rwanda : le bilan des inondations monte à 129 morts

Au moins 129 personnes sont mortes dans d’importantes inondations qui ont touché l’est et le nord du Rwanda, ce mercredi 3 mai 2023, selon le porte-parole adjoint du gouvernement, Alain Mukuralinda, joint par RFI. Les opérations de secours sont en cours et Kigali appellent toutes les populations concernées à se mettre à l’abri.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne

mardi 02 mai

Le Point - 17h10

La vente de jets privés devrait atteindre les sommets en 2023

Tant pis pour la planète. La vente de jets privés ne bat pas de l’aile en 2023, au contraire : elle continue d’augmenter. De même, le nombre de vols privés n’a jamais été aussi élevé qu’en 2022, selon une étude du think tank Institute for policy studies, repérée par The Guardian. Le groupe de réflexion a en effet recensé 5,3 millions de vols privés dans le monde l’année dernière.

La flotte mondiale a plus que doublé en 20 ans. Et cette année 2023 ne devrait pas être celle de l’inversion de la tendance : les ventes de jets privés d’occasion et neufs devraient monter jusqu’à 34,6 milliards de dollars (soit 31,6 milliards d’euros). Soit plus de deux milliards de plus que l’an dernier (34,1 milliards de dollars).


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Le Point - 17h10

La vente de jets privés devrait atteindre les sommets en 2023

Tant pis pour la planète. La vente de jets privés ne bat pas de l’aile en 2023, au contraire : elle continue d’augmenter. De même, le nombre de vols privés n’a jamais été aussi élevé qu’en 2022, selon une étude du think tank Institute for policy studies, repérée par The Guardian. Le groupe de réflexion a en effet recensé 5,3 millions de vols privés dans le monde l’année dernière.

La flotte mondiale a plus que doublé en 20 ans. Et cette année 2023 ne devrait pas être celle de l’inversion de la tendance : les ventes de jets privés d’occasion et neufs devraient monter jusqu’à 34,6 milliards de dollars (soit 31,6 milliards d’euros). Soit plus de deux milliards de plus que l’an dernier (34,1 milliards de dollars).

Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi.fr - 17h07

Soudan : les deux camps d’accord pour une trêve du 4 au 11 mai

Le ministère sud-soudanais des Affaires étrangères et de la coopération internationale (MAE) a annoncé ce mardi 2 mai vers 15h à Juba un progrès dans les efforts de médiation entrepris par le président Salva Kiir au nom de l’organisation régionale Igad, dans la crise soudanaise. Selon la déclaration de Pauline Adhong Malok, la porte-parole du MAE, le chef de l’État sud-soudanais s’est entretenu par téléphone ce jour avec les deux généraux qui s’affrontent au Soudan: le général al-Burhan, à la tête de l’armée régulière, et le général Hemedti, à la tête des paramilitaires. Des appels lors desquels ils ont tous deux donné leur accord pour une trêve qui commencera le 4 mai et prendra fin le 11 mai. Les belligérants ont aussi accepté de «nommer leurs représentants pour des pourparlers de paix qui se tiendront dans le lieu de leur choix».


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi.fr - 17h07

Soudan : les deux camps d’accord pour une trêve du 4 au 11 mai

Le ministère sud-soudanais des Affaires étrangères et de la coopération internationale (MAE) a annoncé ce mardi 2 mai vers 15h à Juba un progrès dans les efforts de médiation entrepris par le président Salva Kiir au nom de l’organisation régionale Igad, dans la crise soudanaise. Selon la déclaration de Pauline Adhong Malok, la porte-parole du MAE, le chef de l’État sud-soudanais s’est entretenu par téléphone ce jour avec les deux généraux qui s’affrontent au Soudan: le général al-Burhan, à la tête de l’armée régulière, et le général Hemedti, à la tête des paramilitaires. Des appels lors desquels ils ont tous deux donné leur accord pour une trêve qui commencera le 4 mai et prendra fin le 11 mai. Les belligérants ont aussi accepté de «nommer leurs représentants pour des pourparlers de paix qui se tiendront dans le lieu de leur choix».

Suivez l'information en direct sur notre chaîne

vendredi 28 avril

Rfi - 15h14

Hongrie : le pape François rencontre Viktor Orban sur fond de guerre en Ukraine

Le pape François est arrivé ce vendredi 28 avril en Hongrie pour une visite de trois jours. Le souverain pontife a appelé à « retrouver l’âme européenne » face à « l’infantilisme belliqueux » sur fond de montée des nationalismes et de guerre en Ukraine. Entre le pape François et le premier ministre hongrois, il y a des points communs, mais aussi des divergences. Viktor Orban est hostile aux migrants parce qu’ils menaceraient l’Europe chrétienne.

En revanche, le Saint-Père n’a cessé d’inciter les pays européens à accueillir les réfugiés avec bienveillance. Une position qui lui avait valu en 2015 d’être traité de vieil homme sénile par Zsolt Bayer, influent éditorialiste et membre du parti de Viktor Orban.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 15h14

Hongrie : le pape François rencontre Viktor Orban sur fond de guerre en Ukraine

Le pape François est arrivé ce vendredi 28 avril en Hongrie pour une visite de trois jours. Le souverain pontife a appelé à « retrouver l’âme européenne » face à « l’infantilisme belliqueux » sur fond de montée des nationalismes et de guerre en Ukraine. Entre le pape François et le premier ministre hongrois, il y a des points communs, mais aussi des divergences. Viktor Orban est hostile aux migrants parce qu’ils menaceraient l’Europe chrétienne.

En revanche, le Saint-Père n’a cessé d’inciter les pays européens à accueillir les réfugiés avec bienveillance. Une position qui lui avait valu en 2015 d’être traité de vieil homme sénile par Zsolt Bayer, influent éditorialiste et membre du parti de Viktor Orban.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 15h10

RDC : le commandant de la force régionale de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC) a déposé sa démission

Le général Jeff Nyagah, commandant de la force régionale de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC), a déposé sa démission ce 27 avril 2023. Déployée dans la partie orientale de la République démocratique du Cogo (RDC), cette force est censée combattre les groupes armés. Le Kényan est très critiqué par Kinshasa qui l’accuse un certain laxisme vis-à-vis du mouvement M23. Dans sa lettre de démission, l’officier estime qu’il est victime d’une campagne de diabolisation. Il souligne également que sa sécurité n’est plus garantie. Ni l’EAC ni Kinshasa n’ont encore réagi à cette démission.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 15h10

RDC : le commandant de la force régionale de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC) a déposé sa démission

Le général Jeff Nyagah, commandant de la force régionale de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC), a déposé sa démission ce 27 avril 2023. Déployée dans la partie orientale de la République démocratique du Cogo (RDC), cette force est censée combattre les groupes armés. Le Kényan est très critiqué par Kinshasa qui l’accuse un certain laxisme vis-à-vis du mouvement M23. Dans sa lettre de démission, l’officier estime qu’il est victime d’une campagne de diabolisation. Il souligne également que sa sécurité n’est plus garantie. Ni l’EAC ni Kinshasa n’ont encore réagi à cette démission.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne

mardi 25 avril

Le Figaro - 17h05

Haïti : des membres d’un gang brûlés par des habitants à Port-au-Prince

Plusieurs corps calcinés sont allongés sur une route, encore fumants, sur des photos diffusées par Reuters et l’AFP. Sur les côtés, une foule les observe. Les cadavres sont ceux de membres présumés d’un gang. Ils ont été lynchés et brûlés vifs, le 24 avril, par des habitants, en réaction à des agressions menées par des bandes criminelles dans le quartier le même jour. Avant d’être attaqués par les résidents du quartier de Canapé-Vert, à Port-au-Prince, les individus avaient été interpellés par la police. Ils se trouvaient dans une camionnette et étaient armés, selon un communiqué des autorités.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Le Figaro - 17h05

Haïti : des membres d’un gang brûlés par des habitants à Port-au-Prince

Plusieurs corps calcinés sont allongés sur une route, encore fumants, sur des photos diffusées par Reuters et l’AFP. Sur les côtés, une foule les observe. Les cadavres sont ceux de membres présumés d’un gang. Ils ont été lynchés et brûlés vifs, le 24 avril, par des habitants, en réaction à des agressions menées par des bandes criminelles dans le quartier le même jour. Avant d’être attaqués par les résidents du quartier de Canapé-Vert, à Port-au-Prince, les individus avaient été interpellés par la police. Ils se trouvaient dans une camionnette et étaient armés, selon un communiqué des autorités.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Le Point - 16h49

L’ancien ministre François Léotard est mort

L’ancien ministre François Léotard est mort à l’âge de 81 ans. Sous François Mitterand, celui qui a été président de l’UDF – l’ancêtre du MoDem – s’est occupé de la Culture entre 1986 et 1988 et de la Défense entre 1993 et 1995. En 2021, il a été condamné pour complicité d’abus de biens sociaux dans le cadre de l’affaire Karachi. C’est Emmanuel Macron qui a annoncé son décès sur Twitter : « François Léotard a servi l’État et porté une grande idée de la culture. Avec sa disparition, nous perdons un esprit libre, un homme de livres et d’engagement. Il lui a rendu hommage.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Le Point - 16h49

L’ancien ministre François Léotard est mort

L’ancien ministre François Léotard est mort à l’âge de 81 ans. Sous François Mitterand, celui qui a été président de l’UDF – l’ancêtre du MoDem – s’est occupé de la Culture entre 1986 et 1988 et de la Défense entre 1993 et 1995. En 2021, il a été condamné pour complicité d’abus de biens sociaux dans le cadre de l’affaire Karachi. C’est Emmanuel Macron qui a annoncé son décès sur Twitter : « François Léotard a servi l’État et porté une grande idée de la culture. Avec sa disparition, nous perdons un esprit libre, un homme de livres et d’engagement. Il lui a rendu hommage.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Le Point - 16h37

La France a évacué du Soudan 538 personnes, dont 209 Français

La France a évacué 538 personnes, dont 209 Français, du Soudan, au bord du chaos après dix jours de combats meurtriers entre l’armée et des paramilitaires, a annoncé mardi Emmanuel Macron. Le président de la République, qui s’exprimait à l’entame d’un conseil de défense et de sécurité nationale à l’Elysée, a également donné des « nouvelles rassurantes » du soldat français blessé au cours de cette opération d’évacuation, dont « la vie n’est plus en danger ».


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Le Point - 16h37

La France a évacué du Soudan 538 personnes, dont 209 Français

La France a évacué 538 personnes, dont 209 Français, du Soudan, au bord du chaos après dix jours de combats meurtriers entre l’armée et des paramilitaires, a annoncé mardi Emmanuel Macron. Le président de la République, qui s’exprimait à l’entame d’un conseil de défense et de sécurité nationale à l’Elysée, a également donné des « nouvelles rassurantes » du soldat français blessé au cours de cette opération d’évacuation, dont « la vie n’est plus en danger ».

Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 16h19

Mort d’Harry Belafonte, crooner engagé

Harry Belafonte s’est éteint ce 25 avril 2023 à New York à l’âge de 96 ans. L’artiste américain a mené plusieurs carrières de front. Acteur de formation, chanteur et « roi du calypso » bien sûr, mais aussi militant des droits civiques. Il aura suffi qu’on lui offre deux billets pour voir l’American Negro Theater pour qu’Harry Belafonte, encore jeune homme, tombe amoureux de la comédie. Ses cours d’arts dramatiques aux côtés de Marlon Brando ou Sidney Poitier le conduisent jusqu’à Broadway. Où il obtient même un Tony Award pour sa première prestation dans John Murray Anderson’s Almanac. Pour payer ses cours, il se produit dans des clubs. C’est donc par le théâtre que commence sa carrière musicale. Et dans des clubs de jazz qu’il se fait la main auprès d’un public pas toujours habitué à la voix suave de ce crooner aux allures de séducteur.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 16h19

Mort d’Harry Belafonte, crooner engagé

Harry Belafonte s’est éteint ce 25 avril 2023 à New York à l’âge de 96 ans. L’artiste américain a mené plusieurs carrières de front. Acteur de formation, chanteur et « roi du calypso » bien sûr, mais aussi militant des droits civiques. Il aura suffi qu’on lui offre deux billets pour voir l’American Negro Theater pour qu’Harry Belafonte, encore jeune homme, tombe amoureux de la comédie. Ses cours d’arts dramatiques aux côtés de Marlon Brando ou Sidney Poitier le conduisent jusqu’à Broadway. Où il obtient même un Tony Award pour sa première prestation dans John Murray Anderson’s Almanac. Pour payer ses cours, il se produit dans des clubs. C’est donc par le théâtre que commence sa carrière musicale. Et dans des clubs de jazz qu’il se fait la main auprès d’un public pas toujours habitué à la voix suave de ce crooner aux allures de séducteur.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi.fr - 16h15

États-Unis: Joe Biden annonce qu’il est «candidat» à sa «réélection» en 2024

Il en avait l’« intention », c’est désormais officiel. « Je suis candidat à ma réélection », a dit le président américain de 80 ans dans un message vidéo publié sur Twitter, s’ouvrant sur des images de l’assaut du Capitole du 6 janvier 2021.

« Lorsque je me suis présenté à la présidence il y a quatre ans, j’ai dit qu’il s’agirait d’une lutte pour l’âme de l’Amérique et nous en sommes encore là », a dit Joe Biden. « L’heure n’est pas à l’autosatisfaction, c’est pour cela que je me présente en vue d’une réélection. […] Finissons le travail. Je sais que nous en sommes capables. »


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi.fr - 16h15

États-Unis: Joe Biden annonce qu’il est «candidat» à sa «réélection» en 2024

Il en avait l’« intention », c’est désormais officiel. « Je suis candidat à ma réélection », a dit le président américain de 80 ans dans un message vidéo publié sur Twitter, s’ouvrant sur des images de l’assaut du Capitole du 6 janvier 2021.

« Lorsque je me suis présenté à la présidence il y a quatre ans, j’ai dit qu’il s’agirait d’une lutte pour l’âme de l’Amérique et nous en sommes encore là », a dit Joe Biden. « L’heure n’est pas à l’autosatisfaction, c’est pour cela que je me présente en vue d’une réélection. […] Finissons le travail. Je sais que nous en sommes capables. »

Suivez l'information en direct sur notre chaîne

lundi 24 avril

AFP - 15h36

La Chine annonce avoir évacué un premier groupe de ses ressortissants du Soudan

 La Chine a annoncé lundi avoir évacué un premier groupe de ses ressortissants du Soudan, où plusieurs jours de combats pour le pouvoir entre armée et paramilitaires ont déjà fait des centaines de morts. Avant le début du conflit le 15 avril, quelque 1.500 citoyens chinois étaient présents dans le pays d’Afrique du Nord-Est, situé au sud de l’Egypte, selon le ministère chinois des Affaires étrangères. La Chine est le premier partenaire commercial du Soudan et plus de 130 entreprises chinoises y investissent et y exercent leurs activités, selon le site internet du ministère chinois des Affaires étrangères (AFP).


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
AFP - 15h36

La Chine annonce avoir évacué un premier groupe de ses ressortissants du Soudan

 La Chine a annoncé lundi avoir évacué un premier groupe de ses ressortissants du Soudan, où plusieurs jours de combats pour le pouvoir entre armée et paramilitaires ont déjà fait des centaines de morts. Avant le début du conflit le 15 avril, quelque 1.500 citoyens chinois étaient présents dans le pays d’Afrique du Nord-Est, situé au sud de l’Egypte, selon le ministère chinois des Affaires étrangères. La Chine est le premier partenaire commercial du Soudan et plus de 130 entreprises chinoises y investissent et y exercent leurs activités, selon le site internet du ministère chinois des Affaires étrangères (AFP).

Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Le Figaro - 15h31

Kenya : les recherches se poursuivent après la découverte des corps de 51 adeptes d’une secte

Les recherches se poursuivaient lundi dans une forêt de l’est de Kenya, après les macabres découvertes de 51 corps d’adeptes d’une secte, suscitant des interrogations sur l’attitude des autorités qui avaient déjà arrêté son «pasteur» pour ses activités d’endoctrinement. Le chef de la police kényane, Japhet Koome, est attendu dans la matinée dans la forêt de Shakahola, située non loin de la ville côtière de Malindi. Le ministre de l’Intérieur, qui a qualifié dimanche ces morts de «massacre», doit se rendre sur place mardi.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Le Figaro - 15h31

Kenya : les recherches se poursuivent après la découverte des corps de 51 adeptes d’une secte

Les recherches se poursuivaient lundi dans une forêt de l’est de Kenya, après les macabres découvertes de 51 corps d’adeptes d’une secte, suscitant des interrogations sur l’attitude des autorités qui avaient déjà arrêté son «pasteur» pour ses activités d’endoctrinement. Le chef de la police kényane, Japhet Koome, est attendu dans la matinée dans la forêt de Shakahola, située non loin de la ville côtière de Malindi. Le ministre de l’Intérieur, qui a qualifié dimanche ces morts de «massacre», doit se rendre sur place mardi.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi.fr - 15h00

Burkina Faso : une soixantaine de personnes tuées par des hommes en tenue de l’armée

C’est un très lourd bilan communiqué par le procureur de Ouahigouya, dans le nord du Burkina Faso : une soixantaine de civils, au moins, ont été tués le 20 avril 2023 à Karma. Ce village est à une quinzaine de kilomètres du chef-lieu de la province du Yatenga. Dans un communiqué, le procureur du tribunal de grande instance de la ville annonce l’ouverture d’une enquête. Lamine Kaboré parle de « faits dont la gravité est avérée » : la mort, donc, d’environ une soixante d’habitants de la localité de Karma.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi.fr - 15h00

Burkina Faso : une soixantaine de personnes tuées par des hommes en tenue de l’armée

C’est un très lourd bilan communiqué par le procureur de Ouahigouya, dans le nord du Burkina Faso : une soixantaine de civils, au moins, ont été tués le 20 avril 2023 à Karma. Ce village est à une quinzaine de kilomètres du chef-lieu de la province du Yatenga. Dans un communiqué, le procureur du tribunal de grande instance de la ville annonce l’ouverture d’une enquête. Lamine Kaboré parle de « faits dont la gravité est avérée » : la mort, donc, d’environ une soixante d’habitants de la localité de Karma.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne

jeudi 20 avril

Le Point - 10h46

Bousculade meurtrière au Yémen pour une aide de huit dollars

Une bousculade a fait au moins 85 morts et des centaines de blessés jeudi au Yémen lors d’une action caritative, une nouvelle tragédie frappant ce pays pauvre au moment où il espérait tourner la page d’une guerre dévastatrice.

La catastrophe est survenue dans la nuit à Sanaa, la capitale du Yémen aux mains des rebelles, où des centaines de personnes s’étaient rassemblées dans une école de la vieille ville pour recevoir une aide de 5.000 riyals, environ huit dollars, distribuée par un commerçant.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Le Point - 10h46

Bousculade meurtrière au Yémen pour une aide de huit dollars

Une bousculade a fait au moins 85 morts et des centaines de blessés jeudi au Yémen lors d’une action caritative, une nouvelle tragédie frappant ce pays pauvre au moment où il espérait tourner la page d’une guerre dévastatrice.

La catastrophe est survenue dans la nuit à Sanaa, la capitale du Yémen aux mains des rebelles, où des centaines de personnes s’étaient rassemblées dans une école de la vieille ville pour recevoir une aide de 5.000 riyals, environ huit dollars, distribuée par un commerçant.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 10h38

Mali: le chef de cabinet du président de transition tué dans une attaque

Au Mali, une délégation de la présidence a été attaquée mardi soir dans le cercle de Nara, région de Koulikouro, près de la frontière avec la Mauritanie. Selon les sources locales et sécuritaires jointes par RFI, quatre civils travaillant pour la présidence malienne auraient été tués, dont le chef de cabinet du président de transition.

La délégation de la présidence était composée de deux véhicules civils, sans escorte. Parmi les huit passagers, le chef de cabinet du président de transition Assimi Goïta. Surnommé « Douglas », le sergent-chef Oumar Traoré était en prospection pour les œuvres sociales de la présidence – des projets de développement, forages ou distributions alimentaires, financés par Koulouba.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 10h38

Mali: le chef de cabinet du président de transition tué dans une attaque

Au Mali, une délégation de la présidence a été attaquée mardi soir dans le cercle de Nara, région de Koulikouro, près de la frontière avec la Mauritanie. Selon les sources locales et sécuritaires jointes par RFI, quatre civils travaillant pour la présidence malienne auraient été tués, dont le chef de cabinet du président de transition.

La délégation de la présidence était composée de deux véhicules civils, sans escorte. Parmi les huit passagers, le chef de cabinet du président de transition Assimi Goïta. Surnommé « Douglas », le sergent-chef Oumar Traoré était en prospection pour les œuvres sociales de la présidence – des projets de développement, forages ou distributions alimentaires, financés par Koulouba.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 10h30

Soudan : les trêves, peu respectées, font fuir les habitants de Khartoum

Au Soudan, la guerre fait toujours rage entre les deux armées rivales dirigées par les généraux Abdel Fattah al-Burhan et Hemedti. Dans la capitale, plus de cinq millions d’habitants sont toujours privés d’électricité et d’eau courante. Les affrontements ont tué plus de 270 civils et fait près de 3 000 blessés depuis samedi dernier. Après deux cessez-le-feu qui avaient volé en éclat à la première minute, les belligérants ont annoncé, le mercredi 19 avril au soir, une nouvelle trêve de 24 heures qui n’a été que partiellement respectée jusqu’à présent.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 10h30

Soudan : les trêves, peu respectées, font fuir les habitants de Khartoum

Au Soudan, la guerre fait toujours rage entre les deux armées rivales dirigées par les généraux Abdel Fattah al-Burhan et Hemedti. Dans la capitale, plus de cinq millions d’habitants sont toujours privés d’électricité et d’eau courante. Les affrontements ont tué plus de 270 civils et fait près de 3 000 blessés depuis samedi dernier. Après deux cessez-le-feu qui avaient volé en éclat à la première minute, les belligérants ont annoncé, le mercredi 19 avril au soir, une nouvelle trêve de 24 heures qui n’a été que partiellement respectée jusqu’à présent.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne

jeudi 13 avril

Le Figaro - 16h43

La Chine perd son statut de pays le plus peuplé du monde

Opération déminage à Pékin. Vendredi, le Chine   perd officiellement son statut de nation la plus peuplée du monde au profit de l’Inde, et le régime communiste tente de dégonfler l’événement qui met en lumière son vieillissement démographique accéléré. New Delhi compte désormais 1,425 milliard d’habitants, contre 1,411 pour l’empire du Milieu, selon le décompte de l’ONU, entérinant un passage de témoin statistique attendu entre les deux mastodontes asiatiques, engagés dans une rivalité géopolitique et économique sans merci, de l’Himalaya aux salles des marchés.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Le Figaro - 16h43

La Chine perd son statut de pays le plus peuplé du monde

Opération déminage à Pékin. Vendredi, le Chine   perd officiellement son statut de nation la plus peuplée du monde au profit de l’Inde, et le régime communiste tente de dégonfler l’événement qui met en lumière son vieillissement démographique accéléré. New Delhi compte désormais 1,425 milliard d’habitants, contre 1,411 pour l’empire du Milieu, selon le décompte de l’ONU, entérinant un passage de témoin statistique attendu entre les deux mastodontes asiatiques, engagés dans une rivalité géopolitique et économique sans merci, de l’Himalaya aux salles des marchés.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 16h32

Mali : le groupe État islamique prend la localité de Tidermène

La commune de Tidermène, dans le nord-est du Mali, près de la frontière avec le Niger, est aux mains du groupe État islamique depuis lundi après-midi. La ville de Ménaka est à présent encerclée par les jihadistes de l’EI qui ont progressivement pris le dessus sur leurs rivaux du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (Jnim), lié à Al-Qaïda. Cette fois, ils n’ont même pas eu à combattre. Selon plusieurs sources locales, sécuritaires et communautaires, les jihadistes de la branche sahélienne du groupe État islamique ont investi Tidermène, environ 75 kilomètres au nord de Ménaka, lundi après-midi. Leurs rivaux du Jnim, lié à Aqmi, n’ont pas tenté de s’opposer.


Suivez l'information en direct sur notre chaîne
Rfi - 16h32

Mali : le groupe État islamique prend la localité de Tidermène

La commune de Tidermène, dans le nord-est du Mali, près de la frontière avec le Niger, est aux mains du groupe État islamique depuis lundi après-midi. La ville de Ménaka est à présent encerclée par les jihadistes de l’EI qui ont progressivement pris le dessus sur leurs rivaux du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (Jnim), lié à Al-Qaïda. Cette fois, ils n’ont même pas eu à combattre. Selon plusieurs sources locales, sécuritaires et communautaires, les jihadistes de la branche sahélienne du groupe État islamique ont investi Tidermène, environ 75 kilomètres au nord de Ménaka, lundi après-midi. Leurs rivaux du Jnim, lié à Aqmi, n’ont pas tenté de s’opposer.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne