Politique




Le Cameroun perd un nouveau sénateur trois mois après son élection

Mireille ADare Gassawily est décédée le jeudi 22 juin 2023 des suites de maladie à l’hôpital général de Yaoundé.  …

Mireille ADare Gassawily est décédée le jeudi 22 juin 2023 des suites de maladie à l’hôpital général de Yaoundé.

 

La nouvelle est portée à la connaissance du public par le président du Sénat. Mireille Adare Gassawily, sénateur du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) pour la région de l’Est n’est plus. Le membre de la Chambre haute du Parlement camerounais s’en va à l’âge de 49 ans, fauchée par la maladie qui l’a maintenue à l’hôpital général depuis quelques semaines. La nouvelle tombe alors que les sénateurs et députés sont réunis à l’occasion de la 2è session ordinaire de l’année législative 2023.

Elue sénateur pour la première fois à l’issue du scrutin du 12 mars dernier, Mireille Adare Gassawily était enseignante et entrepreneur. Après son élection, elle n’aura participé véritablement qu’à la session de plein droit du Sénat tenue en avril dernier, session à laquelle les 100 sénateurs élus et nommés en 2023 ont reçu leurs attributs et pris fonction.

Dans le communiqué du Sénat annonçant son décès, le président de Chambre « adresse à la famille durement éprouvée les condoléances les plus attristées du Sénat, auxquelles il associe l’expression de sa profonde compassion », écrit le secrétaire général adjoint du Sénat, Bernard Wongolo. Mireille Adare Gassawily est le premier sénateur de la troisième législature (2023-2028) à quitter définitivement l’hémicycle, trois mois après son élection.