Affaires : l’Allemagne en quête d’opportunités d’investissements au Cameroun.

Le ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat a accordé une audience à Son Excellence…

Le ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat a accordé une audience à Son Excellence Dr. Corinna FRICKE, Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Cameroun, le 11 octobre 2023 à son cabinet.

Une délégation d’entrepreneurs allemands en quête d’opportunités d’investissements au Cameroun a rencontré le ministre des Petites et moyennes entreprises le 11 octobre année courante.

Cette audience a donné la possibilité aux deux parties d’échanger sur des domaines prioritaires d’intérêt pour les PME Camerounaises. Elle s’inscrivait dans la perspective de faciliter les échanges inter entreprises, le transfert de technologies, mais surtout l’acquisition des machines outils venant d’Allemagne. Ces machines outils interviennent notamment dans le processus de production des biens manufacturés.
Le Ministre Achille BASSILEKIN III a d’ailleurs rappelé au sortir de l’entretien qu’ « il a été question d’aller à la rencontre des besoins des ménages, des entreprises camerounaises et c’est ce pari que nous faisons aux côtés de l’Allemagne pour porter notre dynamique d’industrialisation à des niveaux espérés ». Il a tenu à préciser qu’il a été question de permettre des échanges entre les entreprises et partenaires, qui est une des promesses des Accords de Partenariats économiques, que le Cameroun a signé et dont l’Allemagne est un pays pilier au sein de l’Union Européenne, disposant des atouts en matière de développement des technologies de machines outils.
Il s’agissait pour le Ministre des PMEESA et la Délégation allemande, de voir dans des secteurs concrets ce transfert de technologie pourrait se déployer notamment en matière d’agro industrie, de transformation, tout comme la volaille, etc. Cette rencontre a aussi permis aux différentes personnalités d’explorer comment certaines des entreprises allemandes qui sont actives au Cameroun en matière de maintenance de ces équipements pourraient jouer pleinement leur partition.

Pour mémoire, les relations économiques entre l’Allemagne et le Cameroun sont encore peu développées et peu d’entreprises allemandes investissent dans le pays en raison des conditions difficiles qui y règnent. Le volume du commerce bilatéral en 2021 s’est élevé à 206 millions d’euros, l’Allemagne ayant importé pour 82 millions d’euros de marchandises du pays et fourni pour 124 millions d’euros de marchandises en retour. Ainsi, le commerce avec le Cameroun montre peu d’importance pour le commerce extérieur allemand.

Pour le Cameroun, l’Allemagne est le pays donateur le plus important en matière d’aide au développement.  Entre 2017 et 2019, l’aide s’est élevée à plus de 100 millions d’euros. Les organisations allemandes de développement dans le pays comprennent, outre les ONG et les fondations privées, la GIZ, la (KFW), la Société allemande d’investissement (DEG), l’Institut fédéral des géosciences et des ressources naturelles (BGR), le Service civil pour la paix (ZFD), le Senior Expert Service (SES), la Diakonie Deutschland, Brot für die Welt et la Sparkassenstiftung, qui soutiennent des projets dans le pays.

La coopération au développement conjointe se concentre sur la « décentralisation et la bonne gouvernance », la « durabilité de l’utilisation des ressources » et le « développement rural ». En outre, l’Allemagne contribue à la mise en place du système de santé du pays et à la gestion des flux de réfugiés en provenance des pays voisins

Suivez l'information en direct sur notre chaîne