CAN 2019Tournoi




Cameroun – Chan 2020 : des entraineurs dénoncent le dispositif anti-Covid-19

Les mesures prises pour prévenir les contaminations, le passage des tests à la proclamation des résultats, et  la gestion des…

Les mesures prises pour prévenir les contaminations, le passage des tests à la proclamation des résultats, et  la gestion des cas positifs, sont des points sur lesquels  plusieurs patrons de bancs de touche trouvent des insatisfactions.

Le match RDC – Cameroun du 30 janvier dernier est venu poser au centre de la table la question de la gestion de la pandémie de la Covid-19. Des supporters des Léopards du Congo accusant la commission médicale de trafiquer les résultats. La contre-expertise réalisée par un laboratoire camerounais a attesté que l’équipe de la RDC  ne compte finalement que trois cas positifs au lieu de 13.

En dehors de la RDC, le Niger et le Congo Brazzaville sont sortis de la compétition chacun en portant de vives critiques sur la gestion des cas Coviid-19 durant ce Chan.

Réactions d’entraineurs 

Harouna Doula, sélectionneur du Niger

« La Covid-19 nous a mis une pression supérieure à celle de la compétition »

Notre jouejr Marou Ibrahim a été testé positif, mais le même jour on  a fait reprendre le test il était négatif. Nous avons présenté les résultats d’un laboratoire. On se demande si ce sont les laboratoires ou les tests ou même la maladie qui posent problème ? Notre joueur a été  sorti du groupe à quelques minutes du coup d’envoi. C’est ça qui a retardé le coup d’envoi du match (gagné par la RDC 2-0). C’est psychologiquement insupportable qu’on vienne déloger un joueur ou un dirigeant de l’équipe au motif qu’il est malade. Toute la pression qu’on a vécu à cause du Covid-19 -dépasse celle de la compétition elle-même  ».

Florent Ibenge, sélectionneur de la RDC

« C’est une très mauvaise image pour le Cameroun« 

« J’ai été obligé de prendre des médicaments alors que je n’étais pas malade. Je n’ai jamais eu de covid-19, c’est à la limite criminel. Ce n’est pas bien. Je ne suis pas le seul. J’ai des joueurs qui n’ont jamais joué alors qu’ils n’avaient pas de covid-19. Ce n’est pas normal. Le football est une question de joie et non de tuer des gens. Hier (29 janvier), les résultats sont sortis avec 13 joueurs positifs au Covid-19. Nous avons contesté les résultats et choisi de faire un nouveau test. Les résultats sont sortis et dans toute notre délégation, seules trois personnes ont été testées positives. C’est une très mauvaise image pour le Cameroun».

Barthélemy Ngatsono, entraineur du Congo Brazzaville 

« Mon seul regret est la gestion de la pandémie  Covid-19« 

« Je pense que ce Chan est d’un très bon niveau, c’est peut être pourquoi la plupart des scores ne sont pas fleuves. Mon seul regret est la gestion de la pandémie  Covid-19. On ne peut pas vous apporter le résultat de vos équipes à trois heures du match. Il faudrait que la commission médicale du tournoi revoie cela » .

Suivez l'information en direct sur notre chaîne