Cameroun-China Eximbank : voici le portefeuille des projets entre les deux parties

Une délégation chinoise de la China Exim Bank (CEXIM) conduite par son Vice -Président chargé de la gestion du Risque,…

Une délégation chinoise de la China Exim Bank (CEXIM) conduite par son Vice -Président chargé de la gestion du Risque, Li Zhongyuan, a séjourné en terre camerounaise du 26 au 29 octobre 2023.

Cette visite s’inscrit dans le cadre de la relance des opérations de mobilisation des financements auprès de cette structure financière. Elle vise donc à redynamiser le partenariat, voire la coopération entre le Cameroun et la China Eximbank, d’une part et de partager la nouvelle vision de financement du développement de la banque d’autre part.

De manière spécifique, il s’agit de dresser un état des lieux du partenariat entre le Cameroun et la China Eximbank, d’apprécier le risque souverain du pays en matière d’investissement.Alamine OUSMANE MEY a, à l’occasion relevé que la China Eximbank apprécie la qualité du risque souverain du Cameroun. Notre pays entretient en effet, avec la China Eximbank, un portefeuille de projets assez important, soit 3,2 milliards de dollars, dans divers secteurs stratégiques de l’économie nationale, notamment les infrastructures avec le Port en eau profonde de kribi, le Barrage de Memve’ele, le Projet PAEPYS, le projet Backbone relatif à la réalisation de la fibre optique, etc.

Des projets qui ont d’ailleurs fait l’objet de descentes sur le terrain de la mission chinoise, le samedi 28 octobre 2023.La China Eximbank est un partenaire stratégique du Cameroun. Il est son premier partenaire financier avec un volume d’engagement évalué à près de 3000 milliards de FCFA et un encours de la dette estimé à 1280 milliards de FCFA.

Ce partenaire a permis la réalisation de nombreux projets, en occurrence, celui d’alimentation en eau potable dans neuf villes du Cameroun ; les barrages de Memve’ele et Mekin ; les Autoroutes Yaoundé-Douala et Kribi- Lolabé ; le port en eau profonde de Kribi ; le développement du Backbone et de la fibre optique, entre autres.

Outre les rencontres avec le ministre des Finances et celui en charge de l’Economie, la délégation chinoise s’est entretenue avec le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, les directeurs généraux de la Camwater, de Camtel, de la Caisse autonome d’amortissement (CAA) et des responsables des entreprises chinoises installées au Cameroun.

Le 28 octobre, la délégation s’est déployée sur les sites des projets Paepys, National Broadband Network II, et Autoroute Yaoundé- Douala.Cette visite intervient après le séjour en Chine-Beijing, le 17 octobre 2023 du ministre des Finances, Louis Paul Motaze qui a signé une convention fiscale avec le gouvernement chinois. En effet, l’élimination de la double imposition en matière d’impôt sur le revenu et l’amélioration du cadre existant de lutte contre la fraude et l’évasion fiscale pourra drainer davantage des investisseurs chinois au Cameroun. Ceux-ci pourraient s’appuyer sur les investissements ou le financement de la China Eximbank.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne