Cameroun : la BAD veut financer la réhabilitation de la route Ngaoundéré-Garoua

L'intérêt a été manifesté par Serge N'guessan le Directeur Afrique centrale de Banque africaine de développement (BAD). Serge N’guessan, le…

L’intérêt a été manifesté par Serge N’guessan le Directeur Afrique centrale de Banque africaine de développement (BAD).

Serge N’guessan, le Directeur Afrique centrale de Banque africaine de développement (BAD) a récemment exprimé l’intérêt de l’institution bancaire à investir aux côtés du gouvernement camerounais pour la réalisation de ce tronçon routier qui lie la région de l’Adamaoua à celle du Nord.

Il a déclaré dans une interview à nos confrères de Bougna : « Nous avons, l’année passée (2023), approuvé à peu près 150 millions d’euros (98,7 milliards de Fcfa) pour la réhabilitation du corridor Maroua jusqu’à la frontière du Tchad. Nous étions en échange avec le gouvernement pour voir Ngaoundéré-Garoua. Nous avons remis ce tronçon sur la table avec le ministère des Travaux publics pour voir dans quelle mesure la BAD peut continuer à appuyer le gouvernement (camerounais) pour réaliser urgemment cette route ».

Le projet de réhabilitation du tronçon Ngaoundéré-Garoua a déjà attiré l’attention de deux bailleurs de fonds potentiels, dont le Fonds saoudien de développement (FSD), qui s’est engagé à investir 134 milliards de Fcfa sur une partie du linéaire pont Salah-pont de la Bénoué (112 km). Bien que les détails sur l’évolution de cet engagement financier soient encore à préciser, des sources proches du dossier confirment la persistance de l’intérêt du FSD.

Une correspondance du Secrétaire général de la présidence de la République du Cameroun datée du 31 octobre 2023, adressée au ministre des Travaux publics, Ferdinand Ngoh Ngoh, annonce la possible passation de marché en mode gré-à-gré avec l’entreprise portugaise Mota Engil. Le montant du marché est évalué à 282,7 milliards de FCFA TTC. Cette correspondance souligne la nécessité d’une procédure d’urgence pour contractualiser une mission de contrôle.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne WHATSAPP