Santé



Dans la ville de Yaoundé la bétadine dermique 10% se fait rare dans les pharmacies et les formations sanitaires.

Très importante pour la chirurgie, cette solution antiseptique manque de plus en plus dans les rayons des pharmacies de la capitale politique. Dans plusieurs pharmacies la reponse est la même « en rupture« .

Incursion actu s’est entretenu avec un professionnel de la santé qui présente les conséquences de cette pénurie. « Les répercussions seront liées aux malades et aux soignants ; Vis-à-vis des malades, ce sont des pertes financières et de temps pour honorer les ordonnances comportant de la Bétadine ; Quant aux soignants, cela va provoquer des retards de prise de charge, la nécessité de trouver des produits de remplacement et souvent un manque ou diminution de l’efficacité concernant les résultats à atteindre. Ce produit est très utilisé pour le pansement des plaies », a indiqué le Dr José Romain Kamga à INCLUSION ACTU.

Encore appelée bétadine dermique 10% ou bétadine jaune, ce liquide à base d’iode est utilisé pour éliminer les microbes des plaies ou des brûlures superficielles. On l’utilise aussi dans le traitement des affections de la peau et des muqueuses infectées ou risquant de s’infecter.

Au vu de son utilité, ce désinfectant selon des médecins est une solution qui ne doit pas manquer dans les milieux hospitaliers. « La bétadine dermique 10% est une solution incontournable pour les professionnels de la santé et particulièrement dans les services de chirurgie. On ne peut s’en passer car, elle intervient impérativement dans les pansements tout comme en chirurgie. Il est bien vrai que parfois seul l’alcool suffit mais au sujet des interventions ayant trait à la blessure, cette Bétadine est inévitable », explique le Dr Paul Raoul Ombolo à Datacameroon.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne