Société



L’incident s’est produit dans un entrepôt de stockage de coton brut, situé dans la région de l’Extrême-Nord.

 

Au Cameroun, la Société de développement du coton (Sodecoton), filiale du français Geocoton (filiale du groupe Advens), a été victime d’un violent incendie ce 9 avril 2024 à Maroua, capitale régionale de l’Extrême-Nord. Les flammes ont consumé un entrepôt de stockage de coton brute de l’entreprise. Les autorités administratives de la région de l’Extrême-Nord ont rapidement réagi à l’incendie en se rendant sur les lieux pour évaluer la situation.

Il faut souligner que l’incendie s’est déclaré en début d’après-midi du 09 avril 2024, laissant supposer que l’entrepôt était en activité au moment du sinistre. Les causes de l’incendie restent pour l’instant inconnues et font l’objet d’une enquête par les autorités compétentes. « À notre arrivée, nous avons trouvé des tas de coton en feu. Trois tas sur 10 sont en feu. Un tas fait environ 500 tonnes», a souligné le lieutenant-colonel Patrick Djaoyang Djorwé, commandant du 40ème groupement des sapeurs-pompiers basé à l’Extrême-Nord.

Avant cet incident, la Société de développement du coton (Sodecoton) a procédé à l’indemnisation des populations affectées par le projet d’implantation de sa 11e usine d’égrenage du coton à Godola, près de Maroua, dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun. Cette indemnisation, d’un montant total de 48 millions de FCFA, vise à compenser les populations déguerpies sur le site du projet.

Ce processus d’indemnisation permet à la Sodecoton d’avancer sereinement dans la réalisation de son projet, sans rencontrer les obstacles habituels liés aux revendications des populations affectées. En effet, dans de nombreux projets d’infrastructures et industriels au Cameroun, les retards ou les perturbations sont souvent dus aux demandes d’indemnisation des populations locales.

Cependant, cet incendie survient alors que les chiffres de production de l’entreprise ne sont pas très reluisants. Selon le récent rapport de la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR), au terme de la campagne cotonnière 2021-2022, la Sodecoton a produit 329 021 tonnes de coton graine, en baisse de 9% par rapport à l’exercice précédent. Les experts expliquent que cette diminution est liée à la pénurie d’engrais et pesticides qui a conduit à pondérer les doses de fertilisation avec pour impact direct la diminution de 11% des rendements moyens à l’hectare.

 

Suivez l'information en direct sur notre chaîne WHATSAPP