PolitiquePartis politiques



Le PURS en campagne de sensibilisation pour l’inscription sur les listes électorales

Par l’entremise de son premier secrétaire, Serge Espoir Matomba, le parti politique a organisé ce 02 mai à Douala 4è, une activité de proximité.

Le but de cette descente sur le terrain de l’homme politique est de convaincre les Camerounais en âge de voter à s’enrôler pour s’acquitter de leur devoir d’électeur. Car, « l’inscription sur les listes électorales est un devoir citoyen », rappelle Serge Espoir Matomba, premier secrétaire du Peuple uni pour la rénovation sociale (PURS).

Sous un soleil ardent, l’opposant a parcourt les rues de Grand hangar au lieu-dit “Angle 90” dans le quatrième arrondissement de la métropole économique pour sensibiliser les personnes qui y vivent. Dans les débits de boissons, salons de beauté, échoppes, marchés… l’ancien candidat à la présidentielle camerounaise de 2018 ne manque pas des mots pour adresser un message incitatif aux citoyens lambdas rencontrés dans la rue.

« Je suis sur le terrain aujourd’hui pour encourager le travail que les équipes font depuis plusieurs mois. Je crois que l’engouement constaté aujourd’hui pour les inscriptions sur les listes électorales est la preuve que les gens ont compris qu’ils ne doivent plus rester sceptiques à cet acte », ajoute Serge Espoir Matomba.

Serge Espoir Matomba sur le terrain

Un engouement observé dans les deux postes fixes d’inscriptions sur les listes électorales déployés au carrefour Angle 90 de Grand hangar-Bonabéri par Elecam. Un citoyen âgé d’une quarantaine d’années, détenant déjà sa carte d’électeur déroule les mobiles nécessitant une inscription massive dans le fichier des électeurs. : « C’est très important de s’inscrire sur les listes électorales. Il faut que tout le monde sorte le jour du vote pour changer le régime. Trop c’est trop ! Beaucoup de gens souffrent », scande-t-il. La situation est la même chez Annie, commerçante : « Je suis déjà inscrite sur les listes électorales. Je veux un changement. Je veux qu’on essaie d’aider les parents qui souffrent pour leurs enfants qui sont l’école », implore-t-elle.

Pour accompagner l’action du quatrième adjoint au maire de Douala 4ème sur le terrain, des artistes ont accordé leurs violons. Les plus connus sont ceux de genre makossa tels que Njohreur, Junior Éyango et Monny Éka de Petit Pays. Tous à tour de rôle sur le car-podium, poussent un titre de leurs répertoires musicaux avec un message phare : celui d’aller s’inscrire sur les listes électorales avant le 31 août prochain.

« Il est évident que si tous les Camerounais se lèvent, remplissent ce devoir citoyen, s’inscrivent et ensuite votent, inévitablement, nous aurons un nouveau pays. Ce pays que tous les Camerounais rêvent », est convaincu Serge Espoir, Matomba.

Avant la convocation du corps électoral pour la Présidentielle de 2025, le PURS annonce la tenue de son congrès en février de la même année. Une rencontre au cours de laquelle sera investi le candidat du parti pour cette échéance électorale majeure de la vie de la nation camerounaise.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne WHATSAPP