Politique




Cameroun : les maires dénoncent l’injustice dans la répartition des finances aux communes

Les magistrats municipaux ont adressé un plaidoyer y relatif au président de la République, dans le cadre de l’association des…

Les maires dénoncent l’iniquité dans la répartition des ressources aux communes

Les magistrats municipaux ont adressé un plaidoyer y relatif au président de la République, dans le cadre de l’association des Communes et villes unies du Cameroun (Cvuc).

 Les 360 communes et les 14 communautés urbaines membres de cette association parlent d’une seule voix. Elles requièrent la justice, l’équité, dans la répartition de la dotation de 15% prélevée dans le budget de l’Etat chaque année. Car, les ressources financières issues du budget de l’Etat et allouées à ces collectivités locales dans le cadre de la décentralisation sont attribuées à certains exécutifs municipaux et pas à d’autres.

« Il y a des ministères qui donnent trop de ressources à très peu de communes. 20% de communes reçoivent des transferts de crédits quant 80% attendent les mains vides ». C’est du moins le constat que le président de l’association, Justin Tamba, maire de Yaoundé 7, porte à l’attention chef de l’Etat pour étude et correction.

L’ensemble des maires et maires de villes plaident ainsi pour une rectification de cette manière de transférer les ressources financières aux communes. Le président de l’association propose une démarche rectificative à cette entorse. « Il faut mettre tout cet argent dans une même cagnotte. Ensuite il faut procéder à une péréquation plus équitable (…) Nous demandons plus d’équité », a déclaré Augustin Tamba sur la Crtv.

A en croire certains membres du Parlement, les députés de l’opposition ont soulevé la question à l’Assemblée nationale. Mais, au regard de leur minorité dans cette chambre parlementaire, leur demande n’a pas pu prospérer. La saisine du président de la République pourrait provoquer les débats à ce sujet au cours de la session ordinaire qui s’ouvre s’ouvre le 08 juin. L’un des enjeux de cette session concerne les débats d’orientation budgétaire. Lors de la session de novembre consacrée au vote du budget, la question pourrait enfin être tranchée.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne