Cameroun-nécrologie : disparition de l’ancien ministre Bipoun-Woum

Le président de la Chambre de conciliation et d'arbitrage (CCA) du Comité national olympique et sportif du Cameroun (CNOSC) est…

Le président de la Chambre de conciliation et d’arbitrage (CCA) du Comité national olympique et sportif du Cameroun (CNOSC) est décédé ce 28 juin en Turquie des suites de maladie.

Le Pr Joseph Marie Bipoun-Woum est décédé le 28 juin 2023 à Istanbul en Turquie où il avait été évacué en urgence il y a quelques semaines. C’est un véritable coup dur pour sa famille et ses proches, puisque l’imminent professeur de droit a perdu son épouse en mars dernier et que ses obsèques sont encore en cours de préparation.

Joseph-Marie Bipoun-Woum était professeur émérite de droit des Universités du Cameroun, ancien doyen de la faculté des sciences juridiques et politiques de l’Université de Yaoundé II. Il entre au gouvernement le 27 novembre 1992 en devenant le premier ministre de la Culture. Le 21 juillet 1994, il devient ministre de la Jeunesse et des Sports.

Après quatre années de fonctions ministérielles, il quitte le gouvernement le 19 septembre 1996 et reprend aussitôt ses enseignements de droit constitutionnel   et de droit international   de même que ses responsabilités au département de droit public à la faculté des sciences juridiques et politiques de l’Université de Yaoundé II.

En 2008, il devient membre de la Chambre d’arbitrage de la Cour internationale de justice de Laye   pour une période de six ans. Il était aussi membre du conseil constitutionnel.  Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont celui portant sur Le droit international africain : problèmes généraux, règlement des conflits en 1970. En 1986, il publie le Dossier de publications scientifiques de Monsieur Bipoun Woum Joseph-Marie (1972-1985) qui compile toutes ses productions scientifiques. Sa disparition est une très grande perte pour le Cameroun.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne