Cameroun-Obala: le kilo de cacao à 2050 FCFA

La vente a eu lieu le 22 novembre 2023 en présence du ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana. D'après…

La vente a eu lieu le 22 novembre 2023 en présence du ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana.

D’après les informations du ministère du Commerce, les producteurs de Nkolmbene dans l’arrondissement d’Obala, département de la Lékié, ont réalisé une affaire exceptionnelle ces deux dernières semaines. Lors de deux ventes groupées de cacao présidées par le Ministre du Commerce, 𝗟𝘂𝗰 𝗠𝗮𝗴𝗹𝗼𝗶𝗿𝗲 𝗠𝗯𝗮𝗿𝗴𝗮 𝗔𝘁𝗮𝗻𝗴𝗮𝗻𝗮, ces travailleurs acharnés ont encaissé la mirobolante somme d’un milliard vingt-cinq millions huit cents cinq milles (1.025.805.000 ) FCFA en paiement cash, sans intermédiaire.
Le prix record atteint par le kilogramme de cacao lors de la vente groupée à Nkolmbene ce jour, dans l’arrondissement d’Obala, est fixé à un prix exceptionnel de 2050 FCFA. Les producteurs locaux ont réuni une quantité importante de 120 tonnes de cacao de qualité, suscitant l’intérêt de cinq acheteurs concurrents. La société TELCAR, dont la PDG a personnellement effectué le déplacement pour assister à la vente, a finalement remporté les récoltes en surpassant toutes les offres avec son offre de 2050 FCFA par kilogramme de cacao. Ce prix dépasse ainsi le précédent record de 2015 FCFA/kg établi à Batchenga le 8 novembre, consolidant ainsi la position du producteur camerounais en tant que le mieux rémunéré au monde.
La même source souligne que le département a connu deux ventes fructueuses : la première à Batchenga le 8 novembre, où 370 tonnes de cacao ont été vendues pour un montant de sept cent soixante-dix neuf millions huit cents cinq milles (779.805.000) FCFA, et la seconde à Obala ce 22 novembre, où 120 tonnes ont été vendues pour deux cents quarante six millions (246.000.000) FCFA.
Cette vente record a permis aux producteurs de l’arrondissement d’Obala de récolter 246 millions de FCFA. Le Ministre du Commerce a exprimé sa satisfaction quant à cette réussite et a souligné les mesures prises par le gouvernement pour soutenir les producteurs de cacao. Il a également encouragé les producteurs à entretenir des échanges réguliers avec leurs partenaires acheteurs afin d’améliorer la qualité du partenariat.
Comparativement aux autres pays producteurs de cacao, les producteurs camerounais jouissent d’une position privilégiée. En effet, le prix officiel du cacao en Côte d’Ivoire, premier producteur mondial, est fixé à 1000 FCFA/kg pour la campagne 2023-2024, tandis qu’au Ghana, deuxième producteur mondial, il est de 1100 FCFA/kg. Ainsi, le producteur camerounais perçoit un prix deux fois plus élevé que celui de son homologue ivoirien.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne