Cameroun-Tchad : les infrastructures communes évaluées

En séjour de travail à Yaoundé, capitale politique du Cameroun, la délégation tchadienne conduite par le Ministre des Infrastructures et…

En séjour de travail à Yaoundé, capitale politique du Cameroun, la délégation tchadienne conduite par le Ministre des Infrastructures et du Désenclavement,  Dr Idriss Saleh Bachar a entamé depuis le 20 novembre 2023 plusieurs séances de travail.

Le 20 novembre année courante, Dr Idriss Saleh Bachar et son homologue Emmanuel Nganou Djoumessi ont passé en revue les projets d’infrastructures qui lient les deux pays. Entre autres, le projet du corridor route/rail Douala-Ndjamena; le projet sur le fleuve Logone entre Bongor et Yagoua en cours d’exécution et le projet d’un nouveau pont sur le fleuve Chari reliant le Tchad et le Cameroun à partir de Kousseri et Farcha.

A l’occasion, Dr Idriss Saleh Bachar a présenté à la partie camerounaise l’importance du nouveau projet de pont qui selon lui, plus qu’un projet intégrateur, le pont permettra de densifier et fluidifier les échanges entre les deux pays et aussi ouvrir un corridor pour le Cameroun vers le Soudan, la Libye et aussi accéder à la route transsaharienne.
Après les échanges et les présentations sur les différents projets communs entre le Tchad et le Cameroun dans le domaine des infrastructures, le ministre des infrastructures et du désenclavement et celui des Travaux publics du Cameroun ont visité le chantier de construction de l’autoroute Douala-Yaoundé.
La délégation tchadienne conduite par le Dr Idriss Saleh Bachar s’est particulièrement montrée attentive au cours de la visite de la première section de l’autoroute Yaoundé-Douala ce lundi 20 novembre 2023. Un intérêt qui s’est fait ressentir à travers les questions de la délégation sur le mode de financement, le profil en travers de l’infrastructure, l’impressionnant déblai rocheux réalisé sur une hauteur de 50 à 70 mètres du point kilométrique 6+200 au point kilométrique 6+ 500 et qui a nécessité la technicité et l’expertise de l’entreprise, l’échangeur des Lobo au point kilométrique 20+ 900 et le pont dalle construit pour assurer la connectivité des localités environnantes et le bâtiment d’exploitation du péage d’entrée entre autres.
L’infrastructure, dès sa mise en service, va contribuer à l’amélioration des conditions de transit sur une section du corridor Douala-N’djamena. Une amélioration qui va se poursuivre avec la réalisation des travaux de la phase 2, évoquée par le Ministre des Travaux Publics au cours de la séance de travail qui a suivi la visite.Le ministre Tchadien a par ailleurs visité le chantier de l’Ambassade du Tchad à Yaoundé. Exécuté à un taux de réalisation de 42% et érigé sur une superficie de 4000 m2, ce sont deux bâtiments comprenant un rez-de-chaussée plus un niveau et n’attendent qu’à être finalisés. Selon les explications de l’entreprise chargée de la construction, après achèvement, le futur siège de l’ambassade du Tchad à Yaoundé contiendra des bureaux, une résidence présidentielle et des locaux pour le personnel de l’ambassade.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne