Cameroun-UE : les PME au coeur de la coopération

Le ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l'Artisanat a reçu en audience à son cabinet…

Le ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat a reçu en audience à son cabinet le 29 novembre 2023, S.E Jean Marc CHATAIGNER Chef de la délégation de l’Union Européenne (UE) au Cameroun.

Jean Marc CHATAIGNER et sa délégation étaient chez Achille Bassilekin III dans le cadre de la visite de prise de contact avec les Chefs de département ministériels dans la perspective de sa prise de fonction au Cameroun. Il a été question au cours des échanges, de féliciter le nouvel ambassadeur chef de la délégation de l’UE et de saluer le soutien multiforme que l’UE apporte au secteur privé camerounais, en particulier aux PME à travers divers programmes.
Selon le ministère des PME, au cours de cette audience, le Ministre des PMEESA et son hôte ont examiné comment mettre en œuvre la feuille de route de la coopération entre les deux parties à court, moyen et long terme dégagée au cours de l’audience du 25 août dernier avec le précédent ambassadeur notamment aligner au mieux les financements et divers accompagnements de l’UE, y compris ceux de la Banque Européenne d’Investissement (BEI), sur les sous-secteurs prioritaires de la SND30 retenus par le MINPMEESA ; d’améliorer l’accès aux équipements tels que prévus par les Accords de Partenariat Economiques (APE), afin de soutenir la production des biens manufacturés par les PME camerounaises et enfin de bénéficier de l’Appui de l’UE pour la réalisation de l’étude sur la mise en place et l’opérationnalisation du Fonds de Promotion des PME.
Au sortir de l’audience, le Diplomate Européen a souligné les points saillants qui ont été abordés au cours de cette audience « on a évoqué les Accords de Partenariat Economiques comme une opportunité pour les PME camerounaises et voir comment leur faciliter l’accès à ces accords, pour leur permettre d’exporter leurs produits en Europe et d’importer des machines-outils qui pourront leur permettre de développer leur production. On a évoqué aussi le financement des PME, les lignes de crédit que met en place la Banque Européenne d’Investissement (BEI), des incubateurs d’entreprises et la façon dont on pourrait les soutenir ».

Suivez l'information en direct sur notre chaîne