Contrebande : deux camions Dangote à destination du Cameroun interceptés par l’armée Nigériane

L’armée nigériane intercepte deux camions Dangote et trois autres qui transportaient des marchandises interdites vers le Cameroun. L’armée nigériane a…

L’armée nigériane intercepte deux camions Dangote et trois autres qui transportaient des marchandises interdites vers le Cameroun.

L’armée nigériane a intercepté cinq camions dont deux camions Dangote et trois autres transportant prétendument des marchandises interdites vers la République du Cameroun, a rapporté SaharaReporters.

Selon les médias nigérians en ligne, les camions, chargés chacun de 600 sacs de ciment de 50 kg, ont été présentés aux journalistes vendredi au quartier général de la police nigériane à Yola, la capitale de l’État d’Adamawa.

L’interception faisait suite à un décret interdisant le transport de matériaux de construction à travers la frontière du pays via les routes d’Adamawa par le gouverneur de l’État d’Adamawa, Ahmadu Umaru Fintiri.

Lors de la présentation conjointe des véhicules, les porte-parole du gouverneur et du commandement de la police, respectivement Humwashi Wonasikou et SP Suleiman Nguroje, ont déclaré aux journalistes que les camions avaient été interceptés quelques kilomètres avant Jamtari, un village frontalier entre le Nigeria et le Cameroun. Wonasikou a déclaré : « Nous sommes ici pour répondre à une tendance inquiétante dans l’État. Comme si les difficultés imposées à la population ne suffisaient pas ; certaines personnes voudraient tester la volonté du gouvernement et le gouvernement déclare que de telles actions sont inacceptables ».

« Nous sommes tous des témoins vivants de la politique du gouvernement visant à interdire la circulation des matériaux de construction à travers les frontières du pays. Nous sommes un État frontalier et avons eu des problèmes pour expédier des articles à travers la frontière ».

Pour sa part, Nguroje a déclaré : « Du personnel a été déployé dans tout l’État pour faire respecter l’ordre du gouvernement interdisant le transport de matériaux de construction à travers la frontière ».

Selon saharareporters les responsables du dépôt de Yola de Dangote Cement, présents sur le terrain, ont nié avec véhémence que les produits étaient acheminés vers le Cameroun.

Dangote Cement Plc est un fabricant de ciment multinational nigérian coté en bourse dont le siège est à Lagos. C’est une filiale du groupe Dangote, un conglomérat industriel multinational nigérian fondé par Aliko Dangote. Aliko Dangote, un homme d’affaires nigérian, est l’homme le plus riche d’Afrique.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne WHATSAPP