Une société israélienne fantôme aurait influencé des dizaines d’élections

Au moyen de faux comptes sur les réseaux sociaux, mais aussi d'espionnage et de lobbying auprès de décideurs politiques, cette…

Au moyen de faux comptes sur les réseaux sociaux, mais aussi d’espionnage et de lobbying auprès de décideurs politiques, cette cellule de désinformation aurait interféré dans des campagnes électorales et des référendums, notamment en Afrique et en Europe. La société, sans existence légale, surnommée « Team Jorge » par les journalistes, en raison du pseudonyme d’un de ses responsables, Tal Hanan, est composée d’anciens membres des services de sécurité israéliens selon les révélations du collectif mercredi. Ses différents commanditaires n’ont pas été identifiés.