Activités institutionnellesPrésidence




Sommet USA-Afrique : discours de Paul Biya sur la coopération dans le domaine spatial

Le chef de l’Etat camerounais a prononcé un discours mardi 13 décembre 2022 à Washington DC. C’était lors du forum…

Paul Biya Parle de la coopération spatiale aux USA

Le chef de l’Etat camerounais a prononcé un discours mardi 13 décembre 2022 à Washington DC. C’était lors du forum sur la coopération civile et commerciale entre l’Afrique et les USA dans le domaine spatial.

« Excellences Messieurs les Présidents et Chers frères,

Mesdames et Messieurs,

Je me réjouis de prendre la parole devant vous ce matin pour discuter d’une question qui me semble capitale pour l’avenir de notre Continent et surtout de son développement. Je l’aborde en ayant à l’esprit le fait qu’actuellement, au moment même où je m’adresse à vous, de jeunes africains et d’autres dans le monde ont la possibilité de regarder nos échanges et de se faire une idée de ce qui se dit et se fait à des milliers de kilomètres d’eux.

C’est l’un des intérêts de l’utilisation de l’espace à des fins civiles et commerciales, qui est le thème de cette rencontre. Grâce à une utilisation optimale des opportunités de l’espace, à travers le maillage satellitaire, les communications sur le continent africain, et entre le continent africain et les autres, se sont à la fois développées et améliorées au fil des années.

Nous nous satisfaisons de ce que nos pays puissent tirer profit de ces avancées particulières, qui s’accompagnent d’opportunités économiques et sociales inédites.

Je fais en effet le constat que l’Afrique est particulièrement favorable au déploiement et à l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication, qui dépendent actuellement de la mise en orbite de satellites de communication. Ces avancées sont en effet exploitées dans divers domaines fondamentaux de notre développement économique.

Pour autant, les besoins liés au développement du secteur spatial en Afrique restent nombreux et pressants. A l’heure actuelle, les capacités des pays disposant d’un satellite sur le continent ne peuvent pas permettre une couverture optimale des besoins de l’ensemble de nos populations, et même de nos Gouvernements.

Conquérir l’espace me semble donc être à la fois une opportunité et un impératif. Dans cette dynamique, la coopération avec les pays partenaires, qui ont une avance certaine dans ce domaine, est primordiale. Je me félicite donc de ce que la question soit abordée ici ce jour, étant donné que les Etats-Unis sont à la fois des pionniers de l’exploration de l’espace, et des acteurs principaux de la mise en orbite des satellites qui nous sont si essentiels.

Il me parait fondamental qu’un transfert des technologies vers les pays africains s’opère pour un accès équitable à l’espace et ses opportunités. Les enjeux autour de cette question nous sont en effet communs :

  • Comment pourrions-nous lutter efficacement contre les changements climatiques si nous n’avons pas la possibilité sur le continent d’observer du ciel, et par nos propres moyens, leur impact sur nos forêts ?
  • Comment serait-il possible d’effectuer une planification urbaine adéquate et durable si les outils technologiques appropriés ne nous sont pas accessible ?
  • Comment serait-il possible d’envisager une lutte efficace contre les groupes terroristes, qui sont actifs sur de larges bandes de territoires, si nous n’avons pas les moyens d’observation adéquats de leurs mouvements ?

La coopération dans le domaine spatial est donc pour nous un impératif crucial.

C’est le lieu pour moi d’en appeler à la solidarité internationale pour aider le continent à relever le défi de sa connexion à l’espace. Pour ce faire, il me semble impératif d’éviter d’en faire un champ de compétition militaire.

Mon pays pense que l’espace extra-atmosphérique devrait être mis au service d’objectifs nobles, au bénéfice de tous. Le Cameroun est ainsi favorable à son utilisation à des fins pacifiques et aux bénéfices des générations présentes et futures.

Je vous remercie de votre aimable attention. »

Suivez l'information en direct sur notre chaîne