« Yaoundé cœur de la ville » : prévu pour entrer en service en janvier 2024, le projet démarre cette année

Lors des travaux de la 2e session du comité de pilotage présidée par le ministre de l’Habitat et du Développement…

Lors des travaux de la 2e session du comité de pilotage présidée par le ministre de l’Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, l’annonce du démarrage des travaux a été faite.

Yaoundé, capitale du Cameroun, connaît une croissance démographique rapide et compte 4,3 millions d’habitants. La ville fait face aux enjeux classiques liés à cette forte poussée démographique, avec une demande croissante de mobilité. Or la mobilité à Yaoundé est assurée principalement par les taxis collectifs (40 % des déplacements) et la marche à pied (33 % des déplacements).

C’est face à cette situation que des projets sont inimitiés pour apporter des solutions.  « Yaoundé cœur de la ville », qui devait apporter des solutions depuis janvier 2024 va démarrer cette année. Cette annonce de lancement arrive deux ans après la signature de convention de financement avec l’Agence française de développement (AFD).

Selon l’AFD, l’objectif du projet est le réaménagement d’une dizaine de sites de Yaoundé pour augmenter l’efficacité du réseau viaire de la ville, faciliter l’usage des transports collectifs, améliorer la qualité des cheminements piétons, renforcer la sécurité routière, réduire les inégalités liées au genre et mieux relier les sites au tissu urbain environnant.

Le projet inclut le réaménagement de trois carrefours majeurs, l’aménagement de deux gares routières interurbaines et l’aménagement de cheminements piétons. Il comprend également des actions plus légères à impact rapide comme l’aménagement léger de trois carrefours, l’amélioration de trois terminus du réseau de transport artisanal, l’aménagement de sentiers de randonnée pédestre sur les Monts Messa ainsi que des accès à plusieurs établissements scolaires.

D’après le partenaire technique, l’Agence française de développement (AFD), trois carrefours névralgiques seront aménagés à Yaoundé.

Il s’agit du carrefour Mvan, principal point de départ des liaisons interurbaines. Les travaux prennent en compte la construction d’une nouvelle gare routière pour l’accueil des transporteurs. Deuxième carrefour, ce sera à Elig-Effa. Ce dernier intègre le réaménagement de la gare routière de Mokolo. Enfin, le carrefour Elig-Edzoa qui assure la liaison entre le centre-ville et les quartiers résidentiels de l’Est de Yaoundé. Le partenaire technique renseigne que cela offrira à 20 000 usagers et transporteurs au quotidien, des conditions d’accueil efficaces, confortables et sûres.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne WHATSAPP