Affaires : le Forum économique Tuniso-Camerounais est ouvert

L'événement qui réunit les acteurs clés du domaine des affaires s'est ouvert à Yaoundé. Le Forum Tuniso-camerounais est ouvert. Cette…

L’événement qui réunit les acteurs clés du domaine des affaires s’est ouvert à Yaoundé.

Le Forum Tuniso-camerounais est ouvert. Cette rencontre qui rassemble des secteurs des services, des biens marchands, des études et de l’ingénierie, a pour objectif de renforcer la coopération et les partenariats économiques entre les deux pays, en explorant les possibilités de collaboration.

Selon le ministère du Commerce, cette initiative vise à capitaliser sur les opportunités offertes par le Cameroun et à augmenter le flux des échanges commerciaux dans une perspective de collaboration Sud-Sud. Les hommes d’affaires tunisiens et camerounais discutent également des moyens de concrétiser ces opportunités et de créer des partenariats solides. Dans un contexte marqué par l’ouverture de la Zone de libre échange continentale africaine (Zlecaf), les deux pays souhaitent tirer parti de cette dynamique en favorisant un flux d’exportations bénéfiques.

Le Cameroun est considéré comme un hub de l’Afrique centrale. Il a le potentiel pour devenir l’un des pays les plus prospères et les mieux placés en Afrique pour recevoir des investissements directs étrangers. Il dispose aussi de ressources naturelles abondantes (agricoles, pétrolières et minières), d’une économie diversifiée, de nombreux projets de modernisation des infrastructures en cours et d’une stabilité monétaire du fait de son appartenance à la zone du Franc CFA. Cette description justifie suffisamment le choix du Cameroun pour cette visite d’affaires.

D’ailleurs, le ministre du Commerce, 𝗟𝘂𝗰 𝗠𝗮𝗴𝗹𝗼𝗶𝗿𝗲 𝗠𝗯𝗮𝗿𝗴𝗮 𝗔𝘁𝗮𝗻𝗴𝗮𝗻𝗮, a souligné les atouts considérables et les innombrables potentialités du Cameroun. Il a mis en avant la stabilité institutionnelle du pays, qui constitue à elle seule une garantie de sécurité pour les investisseurs. De plus, il a souligné les incitations à l’investissement jugées « trop généreuses » par certains partenaires de développement.

Pour les entrepreneurs tunisiens, il s’agit d’identifier les opportunités offertes par le marché camerounais pour les produits et services tunisiens, et d’initier des contacts d’affaires avec les différents intervenants économiques dans ce pays de l’Afrique de l’Ouest en vue de renforcer et de diversifier le partenariat, l’investissement et les exportations sur ce marché.

Pour l’ambassadeur de la République de Tunisie au Cameroun, 𝗦.𝗘 𝗠𝗼𝗵𝗮𝗺𝗲𝗱 𝗞𝗮𝗿𝗶𝗺 𝗕𝗲𝗻 𝗕ê𝗰𝗵𝗲𝗿, l’entrée en vigueur de la Zlecaf ouvre de nouvelles perspectives pour renforcer les relations commerciales entre les deux pays et les conduire vers une industrialisation accrue. Il a exprimé sa confiance quant à l’impact positif de cette mission d’affaires tunisienne au Cameroun, réalisée en partenariat avec l’Agence de promotion des investissements (API).

Suivez l'information en direct sur notre chaîne