SportFootball , Sport



Auteur de 13 buts et de 4 passes décisives la saison dernière en Ligue 2 à Bastia, l’attaquant Franco-Camerounais évolue désormais en Ligue 1, avec le Toulouse FC.

Portrait du nouvel attaquant toulousain, Franck Magri, 23 ans, vus par ses anciens coéquipiers. « Frank est avant tout un mec bien avec un état d’esprit positif, qui tire tout le monde vers le haut. Il a beaucoup de caractère ! C’est un gagnant, un compétiteur. Il est le genre de joueur qu’on aime bien avoir dans son équipe en général » confie Tom Ducrocq, son coéquipier à Bastia durant un an et demi.

Le milieu de terrain continue : « C’est un attaquant complet, il s’est à peu près tout faire, il peut aller en profondeur, décrocher, caler… Donc il est utile dans le jeu de préparation et même de transition à la récupération. Son gros point fort, selon moi, c’est sa qualité de finition. Il lui en faut très peu pour finir et il a une qualité de frappe incroyable, c’est du très haut niveau. S’il est épargné par les blessures, il peut faire de belles choses. »

Sabri Guendouz, ancien coéquipier de Frank Magri au centre de formation d’Angers, n’est pas surpris de voir son ami rejoindre un club de Ligue 1. « À l’époque, il était déjà super fort, il avait déjà cet instinct de buteur. Franck, il n’aimait que la gagne. Devant le but, c’était vraiment très fort. C’est quelqu’un de hargneux, qui en veut énormément et qui est revanchard. Le voir en Ligue 1, ça ne me choque pas » confie le jeune joueur professionnel à l’En Avant Guingamp.

Frank Magri, ici sous les couleurs de Bastia

« Sur le terrain, il se donne à 100%, il ne lâche jamais et se montre très persévérant. En U17, il marquait déjà beaucoup de buts et tu sentais qu’il maîtrisait son poste. Il a toutes les qualités pour être un 9. C’est un attaquant qui a les deux pieds, costaud et à l’aise dos au but. Sa qualité première, c’est sa confiance. Il est sûr de lui et de ses qualités. Un gars simple avec un très bon état d’esprit » poursuit son ancien coéquipier au SCO Angers.

Avec une équipe du Cameroun à la ligne d’attaque constituée de joueurs déjà trentenaires (Eric Maxim Choupo-Moting, Vincent Aboubakar et Karl Toko Ekambi), elle gagnerait à se régénérer. Le Franco-camerounais Frank Magri, qui n’a jamais joué dans une sélection jeune en France, pourrait être une solution de rechange, au vu de son potentiel et de sa marge de progression.

 

Suivez l'information en direct sur notre chaîne