Coup d’Etat au Niger : Air-France suspend ses vols vers Niamey, Ouagadougou et Bamako

La compagnie nationale annonce avoir pris des mesures pour s'adapter à la situation au Sahel. « Face à la menace d'intervention…

La compagnie nationale annonce avoir pris des mesures pour s’adapter à la situation au Sahel.

« Face à la menace d’intervention qui se précise à partir des pays voisins », la junte militaire qui s’est emparée du pouvoir à Niamey a annoncé dimanche la fermeture de l’espace aérien du Niger ne décision qui a contraint de nombreuses compagnies aériennes, dont Air France, à dérouter, voire annuler des vols ce lundi.

La compagnie française ne va plus desservir les capitales du Niger, du Burkina Faso et du Mali. La suspension sera en vigueur jusqu’au 11 août au minimum. La compagnie française annonce par ailleurs que les autres vols vers l’Afrique subsaharienne et l’Afrique de l’est seront rallongés de 15 minutes à 2 heures.

Le Figaro a souligné que, cette fermeture s’ajoute à une bande d’espace aérien africain confrontée à des perturbations géopolitiques, notamment en Libye et au Soudan, certains vols devant faire des détours pouvant aller jusqu’à 1000 kilomètres (620 miles).

Un nouveau coup dur pour la compagnie française qui reste le principal opérateur entre l’Europe et l’Afrique avec 33 destinations et plus de 3 millions de passagers par an (hors Afrique du Nord). Côté sécurité, dès le printemps Air France déclarait suivre «en permanence l’évolution de la situation géopolitique des territoires qu’elle dessert dont le Mali afin d’assurer le plus haut niveau de sûreté et de sécurité des vols».

Suivez l'information en direct sur notre chaîne