Décentralisation : un accord entre le Feicom et la Chambre des comptes de la Cour suprême

La Chambre des comptes de la Cour suprême et le Fonds spécial d’équipement et d'intervention intercommunale (Feicom) ont signé le…

La Chambre des comptes de la Cour suprême et le Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (Feicom) ont signé le 18 octobre 2023 à Yaoundé.

 Philippe Camille Akoa et Yap Abdou respectivement Dg du Feicom et Président de la Chambre des comptes, ont signé une convention de partenariat relative à la reddition de comptes. une convention-cadre afin d’améliorer la mise en œuvre de l’obligation de réduction des comptes au sein des Collectivités territoriales décentralisées (CTD).

Entre autres avantages, ce partenariat entre la Chambre des comptes de la Cour suprême et la banque des CTD prévoit également le recyclage des personnels du Feicom dans le cadre de leur travail d’analyse des documents financiers.

Outre la sensibilisation des ordonnateurs que sont les chefs des exécutifs communaux et régionaux en matière de bonnes pratiques budgétaires, il y aura aussi un échange d’expertise, ainsi que la réalisation de diverses études. En effet dans leurs demandes de financements adressées aux Feicom

Partage de données et documents sur le plan financier,  renforcement des capacités des deux institutions, sensibilisation des ordonnateurs et comptables des Collectivités territoriales décentralisées (CTDs), etc.

«Le Feicom (…) a mené une étude pour voir comment est-ce que les comptes administratifs des communes se comportent. A l’issue de celle-ci nous avons trouvé qu’il y avait une gestion encourageante des ressources mises à leurs dispositions et nous sommes entrés en contact avec la Chambre des comptes pour pouvoir valider cette étude. A la suite de cela nous avons pensé que nous pouvions mettre un cadre de collaboration qui nous permettrait d‘avoir des échanges de données financières avec ces institutions », a expliqué le DG du Feicom.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne