Notation financière : S&P Global Ratings a attribué AA à la BAD pour l’émission d’un capital hybride

L’émission proposée serait la première jamais réalisée par une banque multilatérale de développement. La Banque africaine de développement obtient la…

L’émission proposée serait la première jamais réalisée par une banque multilatérale de développement.

La Banque africaine de développement obtient la meilleure note pour l’émission d’un capital hybride par une banque multilatérale de développement, une première mondiale.

S&P Global Ratings a attribué la note AA à la première transaction, la note la plus élevée pour un capital hybride. L’émission proposée serait la première jamais réalisée par une banque multilatérale de développement.

Le capital hybride aura un effet multiplicateur sur le financement de la Banque et permettra l’émission d’obligations vertes, sociales et durables supplémentaires pour financer des projets ciblant certains des défis de développement les plus critiques du continent, notamment la sécurité alimentaire, l’accès à l’eau et aux services de santé, ainsi que les changements climatiques.

« La Banque africaine de développement est pionnière en matière d’innovations financières. Notre décision d’émettre du capital hybride nous permettra de mobiliser davantage de financements sur les marchés de capitaux afin de renforcer l’accélération de la croissance et du développement de l’Afrique », a déclaré Adesina.

Selon S&P, « la Banque africaine de développement serait, à notre connaissance, la première institution multilatérale de financement à incorporer du capital hybride dans sa structure de capital ». L’initiative de la Banque en matière de capital hybride a attiré l’attention du monde entier, notamment celle du groupe d’experts du G20 sur l’adéquation des fonds propres, qui a recommandé que d’autres banques multilatérales de développement explorent également les instruments de capital hybride.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne