Société Globeleq : Mise au point

Dans un communiqué rendu public sur les réseaux sociaux, en date du 2 novembre 2023, la société ENEO (The energy…

Dans un communiqué rendu public sur les réseaux sociaux, en date du 2 novembre 2023, la société ENEO (The energy of Cameroon), concessionnaire de production, de distribution et de vente de l’énergie électrique au Cameroun, a cru devoir justifier sa défaillance en fourniture de l’électricité sur l’ensemble du réseau interconnecté-Sud du Cameroun par la mise à l’arrêt intentionnelle des centrales de Kribi, (Kribi Power Development Company) et de DIBAMBA (Dibamba Power Development Company), deux entités du groupe GLOBELEQ.

« Depuis lors, face au déficit de production d’énergie « ENEO opère des rationnements rotatifs de la fourniture de l’énergie électrique communément appelés « délestages » dans certaines villes et localités du Centre, du Sud, du Littoral, de l’Ouest, du Nord-ouest et du Sud-ouest (constituant le réseau interconnecté sud) qui subissent des rotations de six heures en moyenne ».

Aussi, dans le souci d’informer l’opinion publique, Globeleq confirme avoir suspendu la production dans les centrales de Kribi et Dibamba, deux ouvrages majeurs dans le système électrique du Cameroun, pour des raisons d’arriérés de paiement de son client ENEO, ayant atteint un niveau préoccupant et imposant cette mesure conservatoire.

GLOBELEQ remercie le Gouvernement du Cameroun pour avoir pris à bras le corps cette préoccupation en amorçant des paiements immédiats et en organisant des solutions d’urgence de nature à réduire de façon significative les arriérés de paiement accumulés par ENEO envers KPDC et DPDC.

 

Pour les entités KPDC et DPDC,

Le Directeur Général

 

Suivez l'information en direct sur notre chaîne