Championnat français : Hianga’a Mbock, buteur inspiré

Le milieu de terrain Franco-camerounais de Brest, encore sélectionnable chez les Lions, a lors de son cinquième de Ligue 1 livré une prestation remarquable. Auteur d’un superbe but à Montpellier, il a fait saliver sa sœur Griedge Mbock.

Au terme d’une rencontre complètement folle où les Brestois ont totalement fait sauter le verrou toulousain, les coéquipiers de l’international camerounais Jean Charles Castelletto, titulaire, se sont finalement imposés sur le score de 5-2, grâce notamment à un bijou du franco camerounais Hianga’a Mbock, entrée en cours de jeu, samedi, lors de la 20ème journée de Ligue 1.

Pour son cinquième match chez les pros, Hianga’a Mbock, 20 ans, a marqué un but superbe avec Brest, Sa frappe lointaine -plein axe- a heurté la transversale avant de franchir la ligne, ne laissant aucune chance au gardien toulousain Baptiste Reynet.

Devant sa télé, sa sœur Griedge Mbock a apprécié. Le football est une affaire de famille chez les Mbock. Et la cadette Griedge, quatre fois championne d’Europe avec Lyon et cadre de l’équipe de France, était évidemment devant la télévision pour applaudir le premier but en Ligue 1 du benjamin Hianga’a (20 ans). Le télégramme.fr lui attribue une note de 14/ 20. Quant à l’international camerounais  du club brestois Jean Charles Castelletto, il a obtenu la note de 10/20.

Par ailleurs, en battant Amiens à domicile (1-2), Montpellier a bien démarré l’année 2020 ! Les coéquipiers d’Oyogo Bitolo remportent leur premier match de Ligue 1 de l’année, mais surtout le premier à l’extérieur depuis le début de la saison.  L’international camerounais Oyongo Bitolo a fait un match sérieux. La presse sportive lui a adressé une note de 5/10.

Quant à son compatriote du camp d’en face Aurélien Chedjou, il était de retour dans le onze de départ. Grâce à son sens du placement, il a plutôt géré la profondeur avec deux attaquants très mobiles. Mais, au fil du match, il est devenu bien moins tranchant.

Situation presque identique pour Harold Moukoudi avec Saint Etienne, qui a été défait par Nantes (0-2) ce dimanche après-midi. Quatrième du classement, le FC Nantes peut se montrer ambitieux. L’AS Saint Etienne, elle, doit commencer à s’inquiéter.

Le site maxifoot a attribué la note de 2,5/10 à Harold Moukoudi. Pour ce média spécialisé en analyse sportive, l’international camerounais a été une catastrophe ambulante. Trop fébrile balle au pied, le défenseur central s’est fait avoir comme un benjamin sur le contrôle orienté de Simon menant au but de Blas. Amené à remplacer Saliba, vendu à Arsenal, l’ancien Havrais va devoir se remettre en question.

Championnats européens: Toko Ekambi, buteur et cambriolé

Auteur du deuxième but de Villareal, il a contribué à la victoire de son club face à Leganes 2-1. Mais, pendant qu’il était à la mise au vert, l’attaquant camerounais a été victime d’un cambriolage chez lui ce dimanche.

La vague de cambriolages qui frappent les internationaux camerounais continue. Après le parisien Eric-Maxim Choupo Moting, l’attaquant de Villarreal Karl Toko Ekambi a, à son tour, été cambriolé ce dimanche. Selon le quotidien sportif espagnol Marca, un homme a pénétré dans sa villa dimanche matin pour voler sa voiture de luxe. Toko Ekambi était en mise au vert avec son club, qui était opposé à Leganés ce dimanche, mais sa femme et ses enfants étaient à son domicile. Une présence qui a dissuadé les bandits.

Une tentative de vol qui n’a pas ébranlé le camerounais avant d’affronter Leganés dans de ce match de la 33ème journée de Liga. Dans cette rencontre de la peur, Villarreal a fait un pas important vers le maintien en s’imposant face à Leganés (2-1). À cinq journées de la fin du Championnat, le « sous-marin jaune » compte quatre points d’avance sur le premier relégable. Le colombien Carlos Bacca a ouvert le score à la 64e minute de jeu. À la 80e, c’est l’ancien joueur d’Angers, Karl Toko Ekambi, qui a doublé la mise d’un plat du pied droit. Leganés D’Allan Nyom qui a disputé l’intégralité du match a réduit le score sur penalty par l’intermédiaire du marocain Nabil El Zhar, à la 87e minute. Karl Toko Ekambi a ainsi inscrit ce dimanche son neuvième but en championnat, son 17ème, toutes compétitions confondues.

En France, le championnat de Ligue 1 était rendu également à la 33ème journée. Marseille s’est imposé à Guingamp 3-1, non sans avoir souffert durant un second acte dominé par les Bretons. Face à la vélocité des attaquants marseillais Felix Eboa Eboa, en mauvais relanceur, a passé une soirée difficile. Côté marseillais, Clinton Njié ne figure pas sur la feuille de match. A Nice, Adrien Tameze était titulaire. Mais son club a perdu 1-0 face à Caen.

Rare scène de joie

Le latéral gauche de Montpellier Ambroise Oyongo Bitolo était du déplacement de son club à Strasbourg. Le club héraultais s’est imposé 3-1. Le score de la partie aurait été plus sévère si Oyongo Bitolo n’avait pas loupé son occasion de la 76ème minute. Sur une action de contre-attaque avec Oyongo à la finition. Sa reprise a frôlé le poteau de Sels, le gardien de but strasbourgeois.

Choupo Moting, arrosé après le sacre (c) Droits réservés

Enfin, malgré l’officialisation de son titre de champion de France quelques heures auparavant, le Paris Saint-Germain n’a pas souhaité fêter ce sacre avec son public ce dimanche dans la foulée de la victoire contre l’AS Monaco (3-1). Une rare scène de joie a tout de même eu lieu un bon quart d’heure après le coup de sifflet final. Alors que le Parc des Princes était déjà vide, Presnel Kimpembe, Julian Draxler et Alphonse Areola ont fait irruption sur la pelouse afin d’arroser leur coéquipier Eric Maxim Choupo-Moting avec du champagne.

Considéré comme l’une des « mascottes » du PSG cette saison, l’attaquant Camerounais qui a assisté au match depuis la tribune VIP a fini complètement trempé ! Le genre de scènes auxquelles le public du Parc aurait peut-être aimé assister…

 

Coupe d’Espagne : Toko Ekambi réalise un quadruplé

En match comptant pour les 16èmes de finale de la Coupe du Roi, Villareal a écrasé  Almeria 8-0 avec notamment quatre buts de l’attaquant camerounais inscrit en 24 minutes.

Villarreal est en 8es de finale après son carton contre Almeria en 16es de finale retour de la Coupe d’Espagne (8-0), disputés mercredi. L’ancien Angevin Toko Ekambi a inscrit un quadruplé, en l’espace de 24 minutes, notamment à la 23ème, 30ème, 36ème et 47ème minute. Un record personnel. Remplacé à la 67ème minute, par Gerald Moreno,  l’avant-centre des Lions indomptables  a reçu une énorme ovation du public du stade de la Cerámica, l’antre de Villareal. Comme il est de tradition, à la fin de la partie, il a conservé le ballon du match, en souvenir de sa folle soirée.

En France, dans le même temps, on n’a joué pour les matchs de la 16ème journée de Ligue 1. Le PSG d’Eric Maxim Choupo-Moting, titulaire, a concédé le match nul à Strasbourg (1-1) ! L’attaquant qui pour une des rares fois a disputé l’intégralité de la rencontre s’est créé quelques occasions, mais il a vu ses tirs être repoussés par le portier de Strasbourg.  Les Parisiens, menés au score, ont réussi à revenir en seconde période après l’entrée de Mbappé. Les joueurs de Thomas Tuchel, qui subissent leur deuxième nul de suite, restent largement leader de la Ligue 1.

Le PSG avec 44 points est loin devant son poursuivant Lille, qui n’en compte que 30 points. En match avancé de cette 16ème journée, disputé mardi, Lille s’est imposé 1-0 à Montpellier grâce à un but de son attaquant ivoirien Nicolas Pépé ! C’est du banc des remplaçants qu’Oyongo Bitolo a vu ses coéquipiers s’incliner.

Toujours mardi dernier, le match Nice-Angers s’est soldé sur un nul vierge.   Dommage pour les Niçois  d’Adrien Tameze, titulaire,  qui ont eu les meilleures occasions mais la série continue, sixième match sans défaite et sans prendre de but. Lors de cette rencontre, Tameze un peu maladroit manque sa conduite de balle face à Ndoye, il vient mettre une belle semelle à son adversaire et reçoit un avertissement, à l’heure de jeu. Angers de Stéphane Bahoken, également titulaire, enchaîne un quatrième match sans perdre mais s’en sort bien au vu de la domination niçoise ce soir. Peu en verve lors de ce match, Bahoken est sorti à la 86ème minute, remplacé par Christian Lopez.

Lors de cette 16ème journée du championnat d’élite en France, Toulouse  de Stéphane Mbia, titulaire dans l’entrejeu, a renoué avec la victoire. Réaliste en première période puis courageux après la pause, Toulouse a pris le meilleur sur une équipe de Reims maladroite en attaque (0-1). Les Violets décrochent leur première victoire depuis plus de trois mois et prennent un peu d’air au classement. Ils sont 15ème avec 18 points.

Dans un match choc du bas de classement, Dijon s’est imposé face Guingamp 2-1. Les Bourguignons ont eu de la réussite dans les moments clefs. Les visiteurs auraient mérité mieux. Le défenseur camerounais de Guingamp, Felix Eboa Eboa, un peu fatigué vers la fin de la partie, est sorti à la 86ème minute, remplacé par Traoré. Le club breton reste lanterne rouge du championnat, avec seulement huit points, à son compteur.

En Angleterre, dans le cadre de la 15e journée de Premier League, Burnley et Liverpool avaient rendez-vous ce mercredi. Les Reds, avec Joël Matip, titulaire, ont remporté la victoire sur un score final de 3-1 et poursuivent leur bonne série avec un quatrième succès de suite. En revanche, Burnley n’a pas obtenu de victoire depuis huit matches. Enfin, c’est depuis les gradins que Franck Zambo Anguissa a vu ses partenaires de Fulham être tenu en échec la Leicester City (1-1).

Championnats européens : Oyongo Bitolo offre trois points à Montpellier

Nkoulou à Torino, Aboubakar à Porto et Ntcham au Celtic Fc ont également marqué avec leurs clubs respectifs.

Le fait majeur du match Reims – Montpellier, comptant pour la quatrième journée de ligue 1, est l’unique  but inscrit par Ambroise Oyongo Bitolo. Samedi dernier, sur un travail initié sur le côté droit par Mollet puis Laborde, le centre retrouve le latéral gauche camerounais, esseulé au second poteau. Il reprend le cuir de l’extérieur du pied pour battre le portier Mendy de Reims. Il ouvre ainsi, de fort belle manière, son compteur but sous les couleurs de Montpellier.

À la fin de la partie, l’ancien défenseur de Coton sport de Garoua a livré son sentiment : «C’était un match très difficile mais le plus important c’est le groupe et les trois points. C’est grâce au groupe que j’ai pu marquer donc je suis très content d’avoir inscrit mon premier but avec Montpellier. Je tiens à féliciter mes coéquipiers pour les efforts fournis ce soir».

Vendredi dernier, en ouverture de cette quatrième journée de Ligue 1, Nice en déplacement à Lyon est rentré victorieux. Le milieu de terrain camerounais de Nice, Adrien Tameze, en  ratissant de nombreux ballons, a contribué à ce premier succès de la saison. Le lendemain, Toulouse, dans la douleur, est allé battre Guingamp (2-1). Pendant que le néo-toulousain Stéphane Mbia est toujours en phase de reprise, le défenseur central de Guingamp, Felix Eboa Eboa, a disputé l’intégralité de la rencontre, mais n’a pu empêcher la défaite des siens. Assez fougueux durant cette rencontre, il a été averti à la 38ème minute de jeu. Pis, le compteur point des Bretons, dernier de Ligue1, est toujours vierge.

Lors de cette quatrième journée de Ligue1, Rennes a battu Bordeaux (2-0).  Deux buts inscrits sur corner en début de première période. Les Girondins ont été dépassés. La trêve internationale leur fera du bien. L’avant-centre de Rennes Theoson Jordan Siebatcheu, peu en réussite, a cédé sa place à Zeffane, à un quart d’heure de la fin. Toujours côté rennais, Léa-Siliki est entré en jeu, à la 66ème minute, remplaçant ainsi Del Castillo. Chez les bordelais, Maxime Poundje a disputé l’intégralité du match, pendant qu’Aurélien Tchouameni était remplaçant.

Dans le même temps, Angers de Stéphane Bahoken a dominé Lille (1-0). Pourtant réduit à dix à une demi-heure de la fin, Angers a résisté et s’impose finalement face à des Lillois, peu conquérants. Une victoire qui fait du bien à Angers après trois défaites inaugurales. L’avant-centre camerounais, peu remuant sur le front de l’attaque, est sorti à la 71ème remplacé par Aka Wilfrid Kanga. En clôture de cette journée, disputée dimanche dernier, c’est du banc des remplaçants que Njié Clinton  a vu son club de l’Olympique de Marseille  arracher un précieux succès à Monaco (2-3).

En Angleterre, la Premier League était rendue à la troisième journée. Brighton de Gaétan Bong a été tenu en échec par Fulham de Zambo Anguissa, (2-2).  Si le latéral gauche camerounais, formé à Metz, a disputé l’intégralité de la rencontre, son compatriote d’en face, ex-marseillais, est sorti à la  74ème, remplacé par Luciano Vietto. Face à Leicester City, le défenseur de Liverpool, Joël Matip, a foulé l’aire de jeu en fin de partie, (1-2). Contribuant néanmoins à la quatrième victoire de rang de son équipe.

Unique but de la partie

En Allemagne, les internationaux camerounais ont été peu en vue. C’est à travers le petit écran que Paul Georges Ntep a regardé son club de Wolfsbourg dominer en déplacement le Bayer Leverkusen. Situation identique pour Edgar Salli dont le club de Nuremberg a été tenue en échec par Mayence de Pierre Kundé Malong. Ce dernier a disputé l’intégralité du match. En multipliant les fautes dans l’entrejeu, il aécopé d’un carton jaune à la 50ème minute.

En Belgique, la sixième journée de la Jupiler League s’est disputée le week-end dernier. En visite à Saint-Trond, le club d’Ostende de Fabrice Ondoa s’est incliné 1-0. Le portier camerounais, titulaire dans la cage, n’a pu rien faire sur une action imparable. Le Standard de Liège de Fai Collins, fidèle à son poste de latéral droit, s’est également incliné face à l’Us Eupen (1-2). En revanche, le nom de Fabrice Olinga ne figurait pas sur la feuille de match  Sporting Charleroi – Royal Excel Mouscron (3-1). Visiblement le coach de Royal Excel Mouscron ne lui fait pas confiance. Idem pour Idriss Carlos Kameni  à Fenerbahce qui a été dominé par Kayserispor (2-3). Or, au Pays-Bas, André Onana a participé au large succès en déplacement de l’Ajax sur le Vitesse Arnhem (4-0).

En écosse, le derby de Glasgow a été remporté par le Celtic Fc, grâce à l’unique but de la partie, inscrit par le Franco-camerounais Olivier Ntcham à la 62ème minute. En Italie, le défenseur de Torino, Nicolas Nkoulou, a fait pareil. Lors de la deuxième journée de Serie A, il a inscrit le seul but de la partie face la SPAL 2013 (en italien Società Polisportiva Ars et Labor 2013). Monté aux avants postes lors d’un corner à la 52ème minute, l’ancien pensionnaire de la Ksa a repris magistralement de la tête un centre de son coéquipier.

Au Portugal, Vincent Aboubakar a inscrit le deuxième but du Fc Porto lors du succès face à Moreirense (3-0). Il est sorti à la 64ème minute remplacé par Jesus Corona. En Espagne, Carl Toko Ekambi n’a toujours pas trouvé le chemin des buts en championnat. Son club, Villarreal, a été battu à domicile par Girona (0-1). Peu en forme lors de cette troisième journée de Liga, l’attaquant camerounais a été remplacé à la 83ème par Nicola Sansone. Enfin, c’est du banc des remplaçants de Leganes qu’Allan Nyom a assisté au large succès de son adversaire du jour, le Real Madrid (1-4).

Ambroise Oyongo Bitolo opéré avec succès

Le défenseur des Lions indomptables a subi une intervention chirurgicale réussie suite à une rupture du tendon rotulien qu’il s’est faite samedi dernier.

Bonne nouvelle pour les supporters des Lions indomptables. Le défenseur Ambroise Oyongo Bitolo a été opéré avec succès. Il ne pourra pas disputer la Coupe des confédérations aux côtés de ses coéquipiers mais au moins côté santé, l’intervention qui visait à le rendre à nouveau capable d’effectuer des mouvements de flexion-extension de la jambe s’est bien déroulée.

Selon son club, L’Impact de Montréal, l’intervention chirurgicale s’est déroulée mardi, 13 juin, à Barcelone en Espagne.

C’est avec beaucoup de joie que je viens vous annoncer que j’ai été opéré avec succès hier en début d’après-midi à Barcelone. Je tiens particulièrement à remercier le staff médical de la sélection nationale pour sa réaction rapide et efficace. Ensuite, les responsables de la fédération en collaboration avec ceux de l’Impact de Montréal qui n’ont ménagé aucun effort pour permettre que cette opération soit une réussite. Je remercie également mes coéquipiers, mes soldats et le staff technique qui m’ont réconforté et encouragé jusqu’à mon arrivée à Barcelone. Enfin à vous tous pour votre soutien, vos encouragements et vos prières. Je sais que ce qui me reste à faire c’est de me concentrer pour guérir au plus vite, car je suis assuré de vos prières et encouragements.  Solide comme un roc je demeurerais, on mettra cette blessure dans la sauce « , a déclaré Oyongo sur sa page Facebook.

Ambroise Oyongo Bitolo a eu une rupture du tendon rotulien lors du match Cameroun-Maroc disputé samedi, 10 juin 2017, dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la CAN 2019.  Il a eu un choc face à un joueur marocain. Il a dû quitter le stade, après 25 minutes de jeu, allongé sur une civière. Il devrait rester alité pendant plusieurs semaines.

Oyongo Bitolo : « Tu donnes ton cœur, ton âme et ta vie…mais d’autres ne reconnaissent pas ta valeur »

Le Lion indomptable a posté une vidéo, le 29 mars, sur son compte Snapchat pour se plaindre du fait d’avoir été abandonné à Bruxelles par l’équipe nationale.

« Me voilà bloqué à Bruxelles parce que je n’ai pas mon billet retour. Je suis là, à attendre personne ne me répond. Tu donnes ton cœur, ton âme et ta vie pour ta nation mais, d’autres ne reconnaissent pas ta valeur ». C’est avec ces mots que le latéral droit des Lions indomptables a dépeint sa frustration après sa participation au regroupement de l’équipe nationale pour les rencontres amicales contre la Tunisie, puis la Guinée. Le joueur évoluant dans le championnat canadien n’a pas été plus précis que ça. Du coup, certains ont aussitôt conclu que l’encadrement technique des Lions n’a pas payé le billet retour du joueur.

Martin Camus Mimb, journaliste bien introduit dans la tanière des Lions, a une autre version des faits. « Oyongo avait un titre de voyage en bonne et due forme avec les mentions suivantes:
Mercredi 29 Mars 2017 Air Canada AC 833Départ 29 Mars 10h45 Classe Affaire. Que s’est-il donc passé pour que Oyongo reste à Bruxelles? Il a sollicité des responsables de la Fecafoot, une modification de son titre de voyage pour repousser son départ de Bruxelles dans l’après-midi, question de lui permettre d’arriver à Montréal en milieu de journée et non à 7h30, qui pour lui était trop tôt. C’est cette modification qui n’a pas été operée. Elle n’est vraiment pas obligatoire, le concerné lui-même pouvant le faire. Mais que la Fécafoot le fasse était aussi une façon de préserver cette harmonie née de la Can. Question: Pourquoi Oyongo s’est laissé emporter dans de graves déclarations pour si peu? À mon avis, il avait un peu marre de ce type de détails répétitifs qui montrent le peu de considération qu’on peut avoir pour eux. Je peux vous le dire avec certitude, certains joueurs de cette équipe nationale viennent en stage et dans des regroupements et repartent avec des titres de voyages payés par eux-mêmes ou des tiers et attendent toujours d’être remboursés », affirme Martin Camus Mimb.

L’encadrement technique ne s’est pas encore prononcé sur la question. En attendant, le joueur pourrait manquer le match de championnat avec son club Chicago fire, samedi prochain.

Depuis la défaite des Lions contre la Guinée le 28 mars, la première depuis la Can 2017, les révélations sur la gestion logistique catastrophique de l’équipe nationale fusent.