Clinton Njié au cœur d’une affaire de faux permis de conduire en France

Selon la chaîne de télévision France 3, l’international camerounais interpellé en juillet dernier, aurait présenté à la police française un faux permis de conduire britannique, avant d’être démasqué quelques temps plus tard par les forces de l’ordre.

Jeudi, pendant que Marseille s’apprêtait à recevoir la Lazio de Rome en Ligue Europa, le média français révélait que Clinton Njie a été arrêté, le 22 juillet dernier, en possession d’un permis de conduire contrefait.

L’attaquant de l’OM se serait fait démasquer après un simple contrôle routier à bord de sa coupé Bentley alors qu’il roulait un peu trop vite à Marseille.

Toujours selon la télévision française, les policiers, suspicieux quant à la véracité du permis présenté par le footballeur, ont décidé de faire appel à un spécialiste des documents contrefaits. Ce dernier  a livré son verdict quelques jours plus tard : le permis de conduire de l’ancien joueur de Tottenham est « un faux grossier, et son numéro d’identification n’est pas enregistré par les autorités britanniques ».

Interrogés, les dirigeants du club de Ligue 1 ont préféré le silence estimant qu’il s’agissait d’une affaire privée. Clinton  Njie quant à lui, devrait rendre des comptes à la police dans les prochains jours. Il pourrait écoper d’une peine de 5 ans de prison et d’une amende de 75 000 euros  équivalente à 50 millions en  Fcfa.

Football : Henri Bedimo veut traîner l’OM devant le conseil des prud’hommes

Licencié par l’Olympique de Marseille, le défenseur camerounais n’entend pas se laisser faire.

Henri Bedimo n’est plus un joueur de l’OM. Le latéral gauche a été notifié de sa procédure de licenciement par le club phocéen. L’Olympique de Marseille reproche au camerounais d’avoir créé une académie pour les jeunes joueurs au Cameroun en partenariat avec le Montpellier HSC, auquel Bedimo appartenait au moment où il a lancé l’opération.

Le Lion indomptable se défend : «Ils salissent mon image et ça, je ne peux l’accepter. Le motif est fallacieux et abusif. Je suis persuadé que le club a cherché par tous les moyens à résilier mon contrat sans que cela ne lui coûte rien»,  confie-t-il. L’international camerounais a d’ailleurs demandé à son avocat de porter l’affaire devant  le conseil des prud’hommes après que la tentative de conciliation devant la Ligue de Football Professional a échoué.

De son côté, le top management de Marseille se dit «très serein sur la suite de la procédure». Rappelons que la saison dernière, le défenseur, champion de France en 2012 avec Montpellier, n’a disputé que 3 matchs avec le club phocéen.

Zambo Anguissa prolonge son contrat à l’OM

Le milieu de terrain camerounais s’est lié à son club Olympique de Marseille pour trois saisons supplémentaires.

Le milieu de terrain camerounais André-Frank Zambo Anguissa a prolongé son contrat à l’Olympique de Marseille (OM) de trois saisons, a annoncé le club jeudi. Il est désormais lié au club marseillais jusqu’en juin 2021.

Le joueur de 21 ans, qui s’est distingué  lors de la Coupe des Confédérations, a disputé 33 matches de Ligue 1 la saison dernière (18 titularisations). « A force de travail, André-Frank Zambo Anguissa a réalisé des progrès significatifs depuis son arrivée à l’Olympique de Marseille pour s’imposer comme un joueur important de l’effectif olympien. Sa récente convocation et sa performance de haut niveau en sélection du Cameroun lors de la Coupe des Confédérations le prouvent et le club est heureux de pouvoir annoncer sa prolongation pour trois années supplémentaires. Il est un bel exemple de réussite pour les jeunes joueurs qui arrivent à Marseille », indique Jacques Henri Eyraud, président du Directoire de l’Olympique de Marseille.

Né le 16 novembre 1995 à Yaoundé, le milieu de terrain camerounais fait partie de l’effectif de  l’OM depuis juillet 2015. Il a effectué son baptême en Ligue 1 lors d’une rencontre contre l’Olympique Lyonnais en septembre 2015 (1-1).

 

OM, Nice, Bordeaux: la Ligue 1 suit de près le Camerounais André Onana

Le directeur sportif de l’OM, Andoni Zubizarreta, le connaît parfaitement, Nice est à l’affût, Bordeaux l’a mis sur sa short-list, mais la concurrence est rude pour faire signer le portier camerounais.

Plusieurs clubs français suivent avec attention les performances d’André Onana, le jeune et très prometteur gardien de l’Ajax Amsterdam, qui dispute ce soir le quart de finale retour de Ligue Europa entre son club et Schalke 04. Le directeur sportif de l’OM Andoni Zubizarreta le connaît parfaitement, Nice est à l’affût, Bordeaux l’a mis sur sa short-list, mais la concurrence est rude pour faire signer le portier camerounais.

 

Cameroun-Zambie: Henri Bedimo forfait

Le latéral gauche de l’OM s’est blessé mercredi à l’entraînement avec la sélection camerounaise

L’international camerounais Henri Bedimo va rentrer à Marseille. Le latéral gauche de l’OM a ressenti une douleur à un genou hier, mercredi, à l’entraînement avec la sélection camerounaise.

Forfait pour la rencontre de qualifications pour le Mondial 2014 contre la Zambie le 12 novembre, il va rentrer à Marseille.

Un forfait de plus après celui enregistré par Eric Maxim Choupo-Moting. Le Joueur de Schalke 04 (Allemagne) qui souffre d’une irritation au genou a été remplacé par Franck Boya du club camerounais Apejes de Mfou.

Henri Bedimo.
Droits réservés)/n

Amical: le Cameroun fait match nul avec l’Olympique de Marseille (1-1)

La rencontre qui s’est déroulée mercredi matin a permis à Hugo Broos de procéder à une large revue de son effectif et de préparer le duel contre l’Algérie

Déjà qualifié pour la phase de la coupe d’Afrique des Nations, programmée du 14 janvier au 05 février 2017 au Gabon, le Cameroun a souhaité mettre en place une opposition à quatre jours de son premier match dans le groupe C des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 face à Algérie.

Le rendez-vous de cette fin de matinée au centre Robert Louis-Dreyfus a été une base de travail pour les Lions Indomptables et leur sélectionneur Hugo Broos. Un match d’une grande correction, sans engagement excessif afin de ne blesser personne, où il a plus été question de répétitions de gammes tactiques.

Plusieurs situations ont enrichi la rencontre, à l’image de la frappe enroulée de Khaoui à l’entrée de la surface, embrassant le poteau droit d’Ondoa (5e); du coup-franc en pleine lucarne de Khaoui claqué par Ondoa, encore, au terme d’une belle envolée (24e). Les Olympiens ont bien contenu pendant 25 minutes l’animation camerounaise jusqu’au penalty accordé pour une faute de Rolando, reconnu coupable par l’arbitre d’avoir poussé Aboubakar dans le dos dans un défi aérien.

Si Samba s’est mis en évidence à deux reprises sur des face-à-face avec Aboubakar (32e, 43e), Rolando a égalisé en se retrouvant seul au deuxième poteau, profitant d’un corner de Lopez dévié par Doria (34e).

Le Cameroun a eu plus de possession après la pause, notamment en mettant plus de concentration et d’application dans ses phases de préparation et de progression. L’OM a plus subi mais a concédé peu de situations dangereuses. On en note deux : une frappe de Choupo claquée par Escales (47e) et un sauvetage de Haugan (86e) devant Abang. Ce dernier, après avoir éliminé Escales, s’est retrouvé devant le but vide, mais sa frappe a été contrée par le retour déterminant du jeune défenseur norvégien.

Après cette rencontre, le Cameroun va continuer sa préparation dans la ville marseillaise avant de prendre la direction d’Alger vendredi prochain.


Droits réservés)/n

Franck Anguissa, un Camerounais « travailleur » et « humble » à l’OM

Selon Jean-Philippe Durand, responsable de la cellule recrutement de l’OM, le footballeur âgé de 20 ans possède une puissance, un physique, un bon jeu de tête et une qualité technique intéressante

Le soleil est à son zénith en ce début d’après-midi de dimanche, 02 octobre 2016. Le tram, tout proche, arrive à son terminus et déverse un flot d’usagers. C’est alors qu’une discrète berline noire se faufile, avec une grosse demi-heure de retard sur le rendez-vous initial. Le conducteur quitte l’habitacle, se confond en excuses. À l’intérieur, derrière les vitres fumées, demeure un garçon, plié en quatre, dont les genoux toucheraient presque la boîte à gants. C’est lui qui est à l’origine du retard. Lui, c’est Frank Anguissa. Le milieu de l’OM n’a pas d’excuse à fournir, juste une bonne raison qui a valeur d’absolution : il a joué les prolongations au centre Robert Louis-Dreyfus. « À l’entraînement, il est toujours parmi les premiers arrivés, parmi les derniers partis », dévoile un salarié.

Le travail, encore et toujours. Une valeur érigée en principe de vie par ce jeune (20 ans) Camerounais discret, bien sous tous rapports. « Il vient d’une famille modeste, est bien élevé, équilibré, très croyant », dépeint un proche. « J’essaie de me défoncer, je suis agressif, à l’entraînement et en match », convient le natif de Yaoundé qui a grandi dans le quartier… d’Anguissa. « Je lui ai expliqué que l’Europe n’était pas l’Afrique. S’il voulait faire son trou, il devait être hyper pro, hyper travailleur, être à l’écoute et apprendre », confie Jean-Philippe Durand, responsable de la cellule recrutement de l’OM.

« Le potentiel pour réussir en Europe »
Le potentiel, il l’a. Les recruteurs français le décèlent très rapidement lors du tournoi des centres de formation, organisé dans la capitale du pays. Il se distingue, avec la meilleure note des milieux de terrain, sous les yeux de Durand. « Il me paraissait avoir le potentiel pour réussir en Europe. Il a un bagage complet : la puissance, le physique, un bon jeu de tête, une qualité technique intéressante, égrène le recruteur olympien. Balle au pied, il était serein, aimait prendre des initiatives. C’était un leader dans le jeu. »

Avant de composter son billet pour l’Europe, il fait un crochet par le nord du Cameroun et le Coton Sport de Garoua. « Le meilleur club du pays et le meilleur endroit pour apprendre son métier et le professionnalisme », estime son entourage. Reims flaire le bon coup. En cet été 2014, Anguissa saute sur l’aubaine. Il laisse derrière lui ses parents et ses frères, sa bouffée d’oxygène. Sa raison de vivre. Sa bouée, aussi. La promesse de l’eldorado s’envole. Jean-Luc Vasseur compte sur lui, l’incorpore dans le groupe pro. Le changement d’entraîneur lui est fatal. Renvoyé en réserve par Olivier Guégan, Anguissa bataille sur les terrains de Division d’honneur. Ce garçon qui déteste faire des vagues se retrouve au coeur d’un conflit entre les sections pro et amateur.

Son départ devient inéluctable. En DH, Durand continue de le superviser. Valenciennes aussi. « On croyait en lui, on est toujours resté proche de lui », explique Durand. Mais il atterrit dans le Nord, sous la direction de David Le Frapper. Qui tombe sous le charme du Camerounais. Coup de foudre immédiat entre « l’enfant » et le technicien. « Il m’a tout de suite convaincu, se remémore Le Frapper, désormais à la tête de la réserve de… l’OM. Il était exceptionnel. Sa simplicité et son humilité m’ont plu. Il avait envie d’apprendre, de jouer. En dehors des séances, il était très demandeur sur son placement, il voulait de la vidéo pour corriger certaines choses. Je n’arrive pas à comprendre comment Reims n’a pas vu son potentiel. » L’OM se rappelle alors à son bon souvenir. Et convainc Valenciennes de le lâcher. « On ne faisait pas le poids, avoue Le Frapper. On n’avait pas les moyens de le conserver aux niveaux structurel, médiatique et, surtout, sportif. Il méritait d’aller vers le très haut niveau. »

« Je me sens libéré »
En Provence, il vit des débuts rêvés avec une performance majuscule à Groningen (3-0), en Ligue Europa. Avant de disparaître de la circulation, plongé dans l’ombre du fantomatique Lucas Silva, chouchou de Michel. Début du cauchemar pour Anguissa. Malgré le soutien du clan camerounais de l’OM (Nkoulou, Nlate et Samad), il est à deux doigts de craquer. « À un moment, j’ai voulu baisser la tête. Ne pas jouer m’a fait mal », admet-il sans fard. Sa discrétion se transforme en repli sur soi. Sa famille lui manque. L’éloignement est un déchirement. « Mais il ne l’exprimait pas », indique Nlate, proche parmi les proches depuis la sélection junior du Cameroun. Les balades à Cassis, les séances de shopping ou les parties endiablées de console lui permettent de s’évader. D’oublier son quotidien pesant et sa condition de remplaçant, loin des siens.

Le Camerounais Franck Anguissa
Droits réservés)/n

Eliminatoires Mondial 2018: le Cameroun affrontera l’OM en match amical

Cette rencontre, préparatoire au duel du 09 octobre contre l’Algérie, aura lieu le 05 du même mois dans la ville française de Marseille

Le coup d’envoi du dernier tour des qualifications zone Afrique de la Coupe du monde 2018 sera donné en octobre prochain. Le Cameroun qui évoluera dans le groupe C débute sa campagne face à l’Algérie. Cette rencontre aura lieu le 09 octobre prochain dans la ville algérienne de Blida.

Les liste des joueurs convoqués pour ce match été rendu public le lundi 26 septembre par le sélectionneur des Lions indomptables, Hugo Broos.

Le groupe camerounais entre en stage le 02 octobre prochain dans la ville de Marseille en France. Pendant ce stage en terre française, l’équipe camerounaise affrontera l’Olympique de Marseille (club de Ligue 1) en amical le 05 octobre 2016.

Après cette rencontre amicale, la délégation camerounaise mettra le cap sur Alger et fera la reconnaissance du terrain du stade olympique de Blida le samedi 08 octobre.

Programme du stage des Lions
Dimanche 02 octobre : Arrivée et installations des joueurs à l’Hôtel

Lundi 03 octobre 16h30 : Entrainement

Mardi 04 octobre 10h30 : Entrainement/Décrassage
12h15: Conférence de presse
16h30: Entrainement

Mercredi 05 octobre 09h00 : Départ Marseille
11h00: Match Olympique de Marseille – Cameroun

Jeudi 06 octobre 11h00 : Entrainement/Décrassage
16h30: Entrainement
21h00: Séance Vidéo

Vendredi 07 octobre
10h30: Entrainement
14h00: Départ aéroport de Marseille
16h30: Vol vers Alger

Samedi 08 octobre
11h30: Séance vidéo
18h00: Entrainement stade Blida

Dimanche 09 octobre
20h30: Match Algérie – Cameroun


Droits réservés)/n

Transfert: Clinton Njié prêté à l’Olympique de Marseille

L’attaquant camerounais de Tottenham s’est engagé mercredi 31 août 2016, en faveur du club français de Ligue 1 sous la forme d’un prêt avec option d’achat

Après un mois et demi d’un transfert interminable, Clinton Njie a finalement rejoint l’Olympique de Marseille, club de Ligue 1 en France.

« L’OM tient son renfort offensif en la personne de Clinton Njie. L’attaquant camerounais est bien connu en Ligue 1, puisque c’est à Lyon qu’il a éclos avant de rejoindre la Premier League la saison dernière. (…) En quête d’un nouveau défi, il est arrivé souriant au centre Robert Louis-Dreyfus ce mercredi en fin d’après-midi. A chaque membre du personnel croisé, il a adressé un petit mot de sympathie. Bienvenue à l’OM, Clinton ! » Peut-on lire sur le site du club.

Le Lion indomptable débarque sous la forme d’un prêt avec une option d’achat fixée à sept millions d’euros (4550 millions de Francs Cfa). Et Tottenham percevra 50% sur une éventuelle revente de l’ancien Lyonnais, qui sera en concurrence avec Romain Alessandrini, Florian Thauvin ou encore Bouna Sarr sur la Canebière.

Né à Buéa dans la région du Sud-ouest au Cameroun, Clinton a fait ses classes à l’école de football des Brasseries du Cameroun. Il y est repéré par les recruteurs lyonnais. A son arrivée en France, d’un tempérament timide, il éprouve des difficultés à s’acclimater, notamment à cause de la barrière de la langue.

Sur le terrain, au fil du temps, il se libère, pour se révéler au grand public. D’abord considéré comme un joueur rapide, mais maladroit, Njie étale peu à peu toutes ses qualités sur les pelouses de Ligue 1. Dribbleur redoutable, passeur précieux et finisseur adroit, il tape rapidement dans l’ il des recruteurs étrangers et notamment en Premier League où Tottenham en a fait l’une de ses priorités.

En Angleterre, Njie joue peu. Son nom apparaît très tôt dans les rumeurs entourant le mercato olympien. Après de longues semaines de tractations, Clinton Njie débarque à Marseille le dernier jour du marché des transferts pour renforcer le secteur offensif de la formation de Franck Passi.


foot-sur7.fr)/n

Lions indomptables: Clinton Njié ne sera pas là!

Le joueur de Tottenham a retardé son départ en sélection enfin de donner son accord pour rejoindre l’Olympique de Marseille

Les Lions indomptables continuent leur préparation entamée lundi, 29 août au Centre d’excellence de la CAF à Mbankomo à Yaoundé en vue de préparation les deux prochaines sorties respectivement face à la Gambie en éliminatoires de la CAN 2017 (le 3 septembre) et en amical face au Gabon (le 6 septembre).

Hier lors de la première séance d’entrainement, seul 20 joueurs sur les 23 convoqués étaient présents.

« Nous attendons encore trois joueurs. Et parmi eux, il y en a deux qui ont des raisons correctes. Il y a Adolph Teikeu qui a joué hier (lundi, 29 août) en Ligue 2, et Tony Tchani qui a eu des problèmes avec son visa. Les deux arrivent aujourd’hui (mardi) », a expliqué le sélectionneur national Hugo Broos hier, mardi en conférence de presse.

Aux dernières nouvelles les deux joueurs ont finalement rejoint le groupe comme initialement annoncé. Ce qui porte l’effectif à 22 joueurs. Clinton Njié qui faisait partie des « retardataires » est toujours attendu. Sauf que le sociétaire de Tottenham est presque incertain.

« Njie m’a téléphoné la semaine passée confie l’entraîneur, pour me parler de ses problèmes de transfert. Lui il veut aller à Lyon, et Tottenham veut qu’il aille à Marseille. D’abord, il a demandé si c’était possible qu’il arrive ce mercredi, mais j’ai refusé. Ensuite il a dit qu’il sera là dimanche ou lundi. Or dimanche, il m’a encore appelé, pour me dire qu’il y a de nouveaux problèmes et qu’il va me tenir au courant (.) depuis ce jour-là, je n’ai plus de nouvelles de Njie. Je ne sais pas s’il va arriver. J’attends un signe de sa part », raconte Hugo Broos.

Normal que le joueur n’est plus fait signe depuis parce que préoccupé par sa carrière professionnelle. C’est la raison pour laquelle Clinton Njie a retardé son départ en sélection. L’attaquant aurait alors trouvé une issue et devrait s’engager avec l’Olympique de Marseille, club de Ligue 1 en France, après plusieurs semaines de négociations. Un transfert qui entraînerait l’arrivée de Nkoudou chez les Spurs.

Le joueur de Tottenham, qui avait déjà passé sa visite médicale au mois de juillet dernier, est attendu ce mercredi à Marseille pour signer son contrat.

Il sera prêté pour un an avec une option d’achat quasi automatique à 7 million d’Euros (4550 millions de Francs Cfa).


Droits réservés)/n

Patrick Mboma: Nicolas Nkoulou « a dû avoir un souci d’ordre mental »

Le légendaire attaquant camerounais, vainqueur des JO 2000, justifie ainsi la saison passée jugée «pas très bonne» enregistrée par son compatriote Nkoulou à Lyon

Parti de l’Olympique de Marseille libre de tout contrat, Nicolas Nkoulou a rejoint l’Olympique Lyonnais, club qui le convoitait déjà depuis un an. Mais à l’époque Vincent Labrune avait refusé de vendre son défenseur à Jean-Michel Aulas, ce qui avec un peu de recul n’a pas été une décision très sage. Car la saison passée n’a pas été très bonne pour l’international camerounais, lequel à l’image de ses coéquipiers s’est clairement perdu. Alors, à l’heure où certains doutent sérieusement de l’intérêt pour Lyon d’avoir fait signer Nicolas Nkoulou, Patrick Mboma estime lui que ce dernier mérite la confiance accordée par le club de Jean-Michel Aulas.

« Avec le talent intrinsèque qu’il possède, je ne comprends pas qu’il n’ait pas réussi à être bien meilleur, c’est pourtant un garçon vraiment doué. Il est resté deux saison de trop à l’OM (.) Je pense qu’il a dû avoir un souci d’ordre mental (.) Si l’OL est un bon choix pour se relancer ? Il n’est pas non plus allé à Laval. Lyon est une belle écurie qui peut lui permettre de s’épanouir et d’espérer retrouver les sphères européennes. Là-bas, il a des chances de bien s’éclater », confie, dans France-Football, le légendaire attaquant du Cameroun, vainqueur des JO 2000, de la CAN en 2000 et 2002 et Ballon d’Or africain 2000.


Droits réservés)/n

Transfert: Nicolas Nkoulou part de l’OM pour Lyon

En fin de contrat avec le club phocéen, le défenseur central camerounais s’est officiellement engagé avec les Gones, indique un communiqué publié mercredi par l’OL

Comme annoncé mardi, le défenseur central Nicolas Nkoulou (26 ans, 33 matchs en L1 cette saison) quitte l’OM pour rejoindre Lyon.

En fin de contrat avec le club phocéen, l’international camerounais s’est officiellement engagé avec les Gones.

L’OL a publié un communiqué ce mercredi pour annoncer la présentation du défenseur camerounais à 14h30, à Tola Vologe.

Un joli coup réalisé par le club de Jean-Michel Aulas qui ne déboursera pas une indemnité de transfert après avoir tenté sa chance l’été dernier pour 10 millions d’euros. La durée de son contrat n’a pas encore été précisée.


Droits réservés)/n

Nicolas Nkoulou intéresse aussi l’AS Rome

Alors que son nom est fréquemment évoqué en Liga (Séville, Valence) et en Bundesliga (Schalke 04), le lion indomptable figure également sur les tablettes des recruteurs de l’AS Rome

Libre de quitter l’OM gratuitement cet été, le défenseur central camerounais Nicolas Nkoulou (26 ans) représente une cible de choix pour de nombreuses écuries européennes, qui cherchent à renforcer leur défense.

Alors que son nom est fréquemment évoqué en Liga (Séville, Valence…) et en Bundesliga (Schalke 04), le lion indomptable figure également sur les tablettes des recruteurs de l’AS Rome.

Selon la Gazzetta dello Sport, les dirigeants du club de la capitale italienne aimeraient attirer l’ancien Monégasque Nicolas Nkoulou, afin de palier l’éventuel départ du défenseur international allemand Antonio Rüdiger. Actuellement blessé, ce dernier a dû renoncer à sa participation à l’Euro, avec la Mannschaft.

Nicolas Nkoulou.
Droits réservés)/n

OM: Nicolas Nkoulou remplacé par un autre de ses compatriotes?

En fin contrat avec l’Olympique de Marseille, l’international Camerounais va quitter le club phocéen sans rapporter un euro. Pour le remplacer, l’OM penserait de nouveau à Aurélien Chedjou

En fin contrat avec l’Olympique de Marseille, l’international camerounais Nicolas Nkoulou va quitter le club phocéen sans rapporter un euro. Pour le remplacer, l’OM penserait de nouveau à son compatriote Aurélien Chedjou.

L’Olympique de Marseille avait déjà contacté l’international Camerounais lors du dernier mercato hivernal. « Oui il y a eu des contacts avec mes agents, mais moi je me suis concentré sur mon équipe car à ce moment-là nous étions vraiment mal, et il fallait sortir de cette mauvaise période. Mes agents ont géré cela avec les dirigeants de Marseille », a ainsi récemment déclaré l’ancien défenseur central du

LOSC sur RMC.
Selon FootMercato, l’OM serait donc revenu à la charge pour tenter de recruter le défenseur central de 30 ans sous contrat avec Galatasaray jusqu’en juin 2017. Reste à savoir si l’OM a les moyens de payer un tel transfert vu la situation économique du club actuellement.

L’international camerounais Aurélien Chedjou.
Droits réservés)/n

Transfert: Henri Bedimo à l’OM pour trois saisons

Le Camerounais aurait signé un contrat de trois ans avec l’Olympique de Marseille, club de Ligue 1 française

En fin de contrat à Lyon, Henri Bedimo aurait choisi de poursuivre sa carrière à Marseille, rapporte les médias français. Le Camerounais se serait déjà engagé pour trois saisons avec l’Olympique de Marseille (OM).
Le site internet maxifoot va plus loin indiquant que le président de l’OM avait déjà vendu la mèche. « Il faut bien essayer de vous aider vu les résultats. Et Henri n’était pas conservé par l’OL. Il est très heureux d’avoir signé trois ans », avait-t-il lancé samedi.

RMC pour sa part a confirmé l’information dimanche : Henri Bedimo (32 ans), en fin de contrat à Lyon, va poursuivre sa carrière à l’Olympique de Marseille.

Le latéral gauche, champion de France notamment avec Montpellier en 2012, a signé un contrat de trois ans et a déjà passé la visite médicale. L’OM, qui n’a donc pas traîné pour boucler ce dossier, devrait officialiser l’arrivée du Camerounais en ce début de semaine, lundi ou mardi, avait annoncé la radio française.

Henri Bedimo.
Droits réservés)/n

Mauvaise fin de saison pour Nicolas Nkoulou à Marseille

Après 5 ans sous le maillot olympien, le Camerounais a peut être livré son dernier match aux côtés de l’OM samedi face au PSG. Une aventure qui se termine mal avec un penalty concédé

Avant de filer dans un nouveau club, Nicolas Nkoulou a délivré une dernière prestation peu reluisante samedi soir, 21 mai 2016, face au PSG avec notamment un penalty concédé. La fin d’une aventure de cinq ans avec l’OM qui se termine bien mal.

Certains partent en héros, d’autres sans laisser un souvenir impérissable. Nicolas Nkoulou fera certainement partie de la deuxième catégorie dans le c ur des supporters marseillais. Pourtant, pendant de longs mois, le Camerounais a porté la défense de l’OM. Mais ses cinq années passées sous le maillot olympien seront forcément écornées par une dernière saison décevante, et notamment des ultimes sorties insipides. Il faut dire qu’il n’a pas été aidé par ses différents partenaires en défense centrale cette année. Rolando, Stéphane Sparagna et Karim Rekik, dur parfois de compenser leurs erreurs de placement et leurs interventions ubuesques. La dernière cité, alignée à ses côtés face au PSG samedi soir, l’a encore prouvé à plusieurs reprises. Jamais serein balle au pied, le Néerlandais a parfois fait preuve d’une grande maladresse sur ses interventions, même si aucune n’a finalement coûté de but.

Diarra : « Je ne veux viser personne mais bon. »
Ce qui n’est pas le cas pour Nkoulou. Pourtant expérimenté et souvent maître de ses nerfs, l’ancien Monégasque a craqué dès les premières secondes de la deuxième mi-temps en fauchant Blaise Matuidi qui lui avait faussé compagnie dans la surface. Un penalty indiscutable mais surtout très évitable. « On prend un but tôt en première mi-temps, on fait la même chose en deuxième mi-temps. Je ne veux viser personne mais bon. Voilà je pense que ce soir il y avait mieux à faire », a commenté, dépité, Lassana Diarra, sur Eurosport après la partie. « Après les erreurs individuelles, à ce niveau-là contre des équipes comme ça, ça se paye cash. » Un tacle à peine masqué à son défenseur qui achève ce qui ressemble fort à la saison de trop.

Des regrets pour Nkoulou ?
L’été dernier, après avoir manqué de peu de le recruter (Nkoulou s’était entendu sur le plan contractuel), Jean-Michel Aulas, le président de l’OL, avait affirmé que le Camerounais lui avait dit qu’il restait pour Marcelo Bielsa. Sauf que, quelques semaines plus tard, El Loco claquait la porte du Vélodrome et laissait toute une équipe orpheline, dont le natif de Yaoundé. Remis de sa blessure au genou gauche qui l’avait handicapé la saison précédente, il termine sa saison de L1 avec 33 titularisations marquées par un record d’avertissements de sa part (huit cartons jaunes et un rouge), preuve d’une certaine fébrilité. Comme Steve Mandanda, Nicolas Nkoulou va quitter l’OM ces prochains jours sans que cela ne rapporte le moindre euro à son club. Arrivé en fin de contrat, le n°3 marseillais va désormais pouvoir choisir le club de son choix.

Nkoulou a l’embarras du choix
Malgré une baisse de niveau lors des derniers mois, le stoppeur de 26 ans intéresse un nombre impressionnant de clubs. Et notamment toujours Jean-Michel Aulas qui n’a pas abandonné sa piste. L’international camerounais (68 sélections) reste l’une des options privilégiées par le club entraîné par Bruno Genesio.

L’OL pourrait en effet perdre dans les prochaines semaines Samuel Umtiti (Tottenham ? FC Barcelone ? AS Rome ?). L’occasion est belle de mettre la main sur un élément d’expérience à moindre coût mais aussi de porter un coup à un potentiel concurrent direct pour la saison prochaine. Mais des nombreuses écuries étrangères sont également sur sa piste, que cela soit en Allemagne (Schalke 04), en Espagne (FC Séville et FC Valence) ou en Italie (Milan AC et Naples). Autant dire que le téléphone de son agent risque de chauffer pendant ses vacances.

Nicolas Nkoulou
Droits réservés)/n

OM: un espoir camerounais à l’essai en Grèce

Le jeune attaquant de l’Olympique de Marseille Mouhammadou Samad pourrait se rendre en Grèce lors du prochain mercato estival

Agé de 21 ans, le jeune attaquant de l’Olympique de Marseille Mouhammadou Samad pourrait plier ses bagages en Grèce lors du prochain mercato estival.

Selon La Provence, cet international espoir camerounais est à l’essai aujourd’hui au Aris Salonique. Mouhammadou Samad a ainsi l’opportunité d’intégrer le club grec qui doit monter en D2 la saison prochaine.

Alors qu’il n’a pas disputé le moindre match avec le club phocéen depuis son arrivée en 2013, ce dernier avait également disparu des radars avec l’équipe réserve de l’OM. Il espère pouvoir rebondir en Grèce. Samad a une semaine pour convaincre…


om.net)/n

OM: Nicolas Nkoulou vers un autre point de chute

Le défenseur camerounais de 26 ans, qui ne va pas prolonger son contrat avec l’Olympique de Marseille, refuse pour l’instant d’évoquer sa prochaine destination

Visiblement Nicolas Nkoulou ne va pas prolonger son contrat avec l’Olympique de Marseille. Le défenseur camerounais, en fin de contrat, cherchera un autre point de chute.

Marseille est passé à côté de sa saison, y compris les joueurs. Alors brillant la saison dernière, le défenseur de 26 ans est convoité par les grands clubs. D’après Foot Mercato, Schalke 04 a formulé un contrat avec un salaire de 3 millions d’euros, tandis que Leicester et Tottenham étudieraient le dossier de très près.

Le joueur lui-même refuse d’évoquer sa prochaine destination. Le défenseur de l’Olympique de Marseille a déclaré au journal La Provence : « On ne va pas revenir sur ce qu’il s’est passé avant, il nous fallait une victoire, on l’a fait. Mon dernier match au Vélodrome ? C’est une éventualité, mais je suis content d’avoir gagné ce soir ».

Nicolas Nkoulou, qui souhaiterait absolument disputer la Ligue des Champions la saison prochaine, devrait vraisemblablement quitter l’OM à l’issue de son contrat en juin prochain.


Droits réservés)/n

Transfert: N’koulou prend ses distances avec l’OM et se rapproche de Norwich

Convoité par de nombreux clubs européens, le Camerounais bientôt en fin de contrat avec le club français, pourrait déposer ses valises en Angleterre dès cet hiver

Le Camerounais Nicolas N’koulou évolue en ce moment du côté de l’OM. Convoité par de nombreux clubs européens, le Lion indomptable serait la priorité de Norwich qui dispute la Premier League (D1 anglaise). Bientôt en fin de contrat avec le club français, il pourrait déposer ses valises en Angleterre dès cet hiver, à en croire footballclubdemarseille.fr.

N’koulou tentera-t-il l’aventure anglaise ?
N’koulou partira ou partira pas ? La question est d’actualité. Pratiquement en fin de contrat avec le club phocéen qui l’a enrôlé à l’été 2011, son avenir pourrait se dessiner dans les jours à venir, certainement sous d’autres couleurs. Norwich serait « prêt à tout » pour l’avoir dans son escarcelle dès ce mercato hivernal. Sans lésiner sur les moyens, Willy Mckay aurait entrepris pour le compte du club plusieurs démarches en vue de convaincre l’intéressé.

Quoi qu’il en soit, Vincent Labrune, le président de l’Olympique de Marseille (OM) voudrait bien profiter du transfert de son poulain en y tirant des dividendes conséquentes et susceptibles de donner un souffle nouveau à son club. Mais le temps pourrait jouer contre lui car à partir du 1er janvier, Nicolas N’koulou sera libre de s’orienter selon son bon vouloir, sans que ses actuels dirigeants ne lui impose un choix quelconque. Tout compte fait, son transfert qui se profile à l’horizon lors de ce mercato hivernal n’est certainement pas dans son intérêt.

Notons que sa situation est identique à celle de son coéquipier Steve Mandanda, le dernier rempart de l’Olympique de Marseille qui est également en fin de contrat et dont le départ est quasi-certain en cas d’offre alléchante bien sûr. Le capitaine de la sélection nationale du Cameroun lors de la dernière coupe du monde attend donc d’être situé sur son sort afin de rugir à nouveau.


Droits réservés)/n

ASM: Nkoulou de retour? C’est une «option»!

Selon l’hebdomadaire France Football, l’international camerounais, en fin de contrat à l’OM, est observé par de grands clubs italiens et l’Olympique Lyonnais

L’hebdomadaire France Football (FF) fait un point sur les dossiers mercato de chacun des clubs de Ligue 1 et de certains clubs européens, évoquant ainsi la situation de Nicolas Nkoulou, en fin de contrat à l’OM à la fin de saison.

L’international camerounais est observé par des grands clubs italiens à l’affût (Milan AC, Inter Milan, Fiorentina, Naples et la Lazio Rome) et par l’Olympique Lyonnais. Cependant, le retour du joueur en Principauté « demeure une option », révèle FF.

Il y a quelques mois, les médias internationaux indiquaient que le footballeur camerounais, incertain sur son avenir du côté de l’OM, pourrait poursuivre sa carrière en Espagne. Du moins, le Valence CF était intéressé par le défenseur central de 25 ans, arrivé en 2011 chez les Phocéens.


Droits réservés)/n

Nkoulou fait taire les critiques

Auteur d’une prestation de haut niveau, le footballeur camerounais a répondu à ses détracteurs de la meilleure des manières, sur le rectangle vert

Dimanche soir, 01 novembre 2015, au stade de la Beaujoire, Michel a choisi de reformer une charnière centrale composée de Karim Rekik et Nicolas Nkoulou. Les deux hommes n’avait plus été associé depuis le match nul à Toulouse (1-1), le 23 septembre dernier lors de la septième journée, soit six rencontres, toutes compétitions confondues.

A Nantes, l’OM a rendu une clean sheet grâce, notamment, à sa défense centrale. Cela aussi été devenu rare puisque la dernière en date remontait au 23 août face à Troyes au stade Vélodrome (6-0). Depuis, hormis à Groningen où la charnière Rekik-Sparagna avait été infranchissable (0-3), l’OM a toujours encaissé au moins un but.

Face aux Canaris, l’OM a donc gardé ses cages inviolées. Si Barrada y est pour quelque chose en sauvant un ballon de but sur la ligne, le défenseur camerounais y est pour beaucoup. Il a réalisé un excellent match rassurant au passage ses détracteurs de la presse sportive nationale. «Nkoulou était un peu en souffrance en début de saison, ce n’était pas le grand Nkoulou mais cela fait longtemps qu’il est à un très haut niveau, on ne peut pas être aussi longtemps au sommet de la vague. Dimanche, il a montré à tous ses détracteurs qu’il était à 100% de ses capacités. Il a été exceptionnel», soulignait Jean-Marc Ferreri sur OMtv.

Le champion d’Europe 1993 ne s’est pas trompé. Lui, qui a affronté de nombreux grands défenseurs sous les maillots auxerrois, bordelais, olympiens ou avec l’équipe de France, a bien cerné la performance de haut niveau du défenseur à Nantes.

Avec 76% de passes réussies (44 sur 58), 67% de duels gagnés et surtout 100% de tacles réussis (3 sur 3), Nicolas Nkoulou a été le patron de la défense. Il a également récupéré 8 ballons et effectué 7 interceptions.

La paire Rekik-Nkoulou a toutes les qualités pour devenir le parfait alliage de la défense de Michel. Un jeune prometteur associé à un joueur au summum de son art. Si Nicolas Nkoulou poursuit sur sa lancée, le Néerlandais progressera à pas de géant. Le coach espagnol pourrait bien s’appuyer sur les deux hommes pour former une assise défensive solide et ainsi poursuivre la remontée au classement entamée depuis Lille.

Nicolas Nkoulou en action sur le terrain.
Droits réservés)/n

Transfert: André-Frank Zambo Anguissa rejoint l’OM

Formé à l’International Football Académie, le jeune milieu de terrain camerounais a signé son premier contrat professionnel avec l’Olympique de Marseille après avoir été supervisé durant des mois

Formé à l’International Football Académie, André-Franck Zambo Anguissa jouera peut-être en Ligue 1 la saison prochaine.

Le jeune milieu de terrain camerounais a signé son tout premier contrat professionnel avec l’Olympique de Marseille, club de Ligue 1 en France, dirigé par Marcelo Bielsa. Les clauses du contrat ainsi que les indemnités salariales n’ont pas été révélées à la presse.

La saison passée, l’international camerounais U20 avait été prêté à l’équipe réserve de Reims où il a joué avec l’équipe B alors qu’il appartenait au Coton Sport, club de Ligue 1 au Cameroun.

International U20, le joueur de 19 ans a convaincu les nombreux superviseurs marseillais qui l’ont observé durant de longs mois avant de passer à l’action.


Droits réservés)/n

Transfert: Aulas veut NKoulou mais n’attendra pas au-delà de mardi

Jean-Michel Aulas a confirmé l’offre de 10 millions d’euros pour Nicolas N’Koulou en affirmant que l’OM avait jusqu’à ce mardi 30 juin pour y répondre

Jean-Michel Aulas n’est pas un adepte de la langue de bois. Sur RMC, le président de l’Olympique Lyonnais a accepté de parler de tous les dossiers chauds qui concernent son club.

Nicolas Nkoulou a 10 millions d’euros, c’est le grand défi de Jean-Michel Aulas. Il veut arriver à chiper Nicolas NKoulou à l’Olympique de Marseille. « Aujourd’hui, notre proposition est proche de 10 millions. Elle tient jusqu’à mardi soir. On a parlé aussi avec son conseiller. J’ai l’impression que si ça ne tenait qu’à eux, ils aimeraient bien venir à Lyon. », a-t-il déclaré.

Le président de l’OL sait que le Camerounais est en fin de contrat dans un an. C’est un moyen de pression énorme. Mais il n’attendra pas éternellement.

Il a aussi expliqué pourquoi Lyon se montrait si actif. « On a l’ambition de se qualifier pour les 8es de finale de la Ligue des champions. Et pour cela, il faut une équipe compétitive. Imaginez un tel match dans le nouveau stade. C’est 4 à 5 millions de recettes contre 1,2 millions actuellement à Gerland. »


Droits réservés)/n

Transfert: l’OM fixe le prix de Nkoulou

L’international camerounais est le seul cadre avec lequel l’OM reste ferme, même si l’épisode Payet vient tempérer cette position

La direction de l’OM s’est dite impuissante face aux départs d’André Ayew, André-Pierre Gignac, Jérémy Morel et donc celui à venir de Dimitri Payet, tous les quatre ayant privilégié les contrats plus avantageux de Swansea, Tigres, Lyon (qui a proposé un an de plus que l’OM à Morel) et West Ham.

Le seul départ que l’OM dit maitriser est celui de Giannelli Imbula, même si l’accord avec l’Inter Milan ou Valence tarde à être trouvé. En fin de contrat dans un an, Steve Mandanda dispose d’un bon de sortie, mais il n’y a pas d’offre le concernant.

Dans la même situation que Mandanda au niveau contractuel, Nicolas Nkoulou est finalement le seul cadre avec lequel l’OM reste ferme, même si l’épisode Payet vient tempérer cette position.

En tout cas, ce n’est pas Lyon qui risque de déstabiliser le plan de l’OM concernant Nkoulou, le club de Jean-Michel Aulas ne pouvant aller plus loin que les 7 millions d’euros (+3 de bonus) proposés. Reste que le défenseur camerounais n’est pas totalement insensible à l’approche lyonnaise. Mais Vincent Labrune l’a rappelé, il préfère garder Nkoulou cette saison, quitte à le voir partir libre dans un an.


Droits réservés)/n

OM: Nicolas Nkoulou ciblé par Valence

Incertain sur son avenir du côté de l’Olympique de Marseille, l’international camerounais pourrait poursuivre sa carrière en Espagne

Incertain sur son avenir du côté de l’OM à un an de la fin de son contrat, Nicolas Nkoulou pourrait poursuivre sa carrière en Espagne. Du moins, le Valence CF est intéressé par le défenseur central de 25 ans, arrivé en 2011 chez les Phocéens.

L’international camerounais n’est néanmoins pas la piste prioritaire sur la short-list du club espagnol, révélée par le journal local Deporte Valenciano.

Ezequiel Garay (Zénith St Pétersbourg), Federico Fernandez (Swansea) ou Raul Albiol (Naples) sont entre autres suivis par les Chés, qui devraient perdre leur roc défensif Nicolas Otamendi.


Droits réservés)/n

Nicolas Nkoulou: « Je fais partie de ceux qui n’ont pas assuré au Mondial »

Le défenseur international camerounais de Marseille, Nicolas Nkoulou, s’est dit jeudi « convaincu » que sa sélection avait « des arguments » pour faire mieux en Coupe du monde

Le défenseur international camerounais de Marseille, Nicolas Nkoulou, s’est dit jeudi « convaincu » que sa sélection avait « des arguments » pour faire mieux en Coupe du monde mais « il ne suffit pas d’avoir des noms, il faut le démontrer ».

Eliminée dès le premier tour du Mondial brésilien, la sélection camerounaise a totalement raté son tournoi, avec trois défaites en trois matches. « Sur l’ensemble de l’équipe, je suis convaincu qu’on avait des arguments, c’est dommage, on est passé au travers. Mais il ne suffit pas d’avoir des noms il faut le démontrer », a déclaré le défenseur en conférence de presse.

Interrogé pour savoir s’il visait certains joueurs, Nkoulou a répondu: « Pas du tout. Je fais partie de ceux qui n’ont pas assuré. Je suis déçu mais la vie continue ». Les Camerounais sont bien partis en Coupe d’Afrique des Nations, avec deux victoires en deux matchs en qualification. « nous allons essayer de gagner les autres matches, en espérant redonner envie au peuple camerounais », a terminé Nkoulou.

Arrivé à l’OM à l’été 2011, Nicolas Nkoulou entame sa 4e saison à l’OM. Il fait désormais partie des cadres de l’équipe et les jeunes qui s’entraînent avec le groupe professionnel observent forcément beaucoup les joueurs comme lui. Le Camerounais en a bien conscience et joue pleinement son rôle sans se mettre de pression: «Je me remets en questions régulièrement donc je n’ai pas de pression particulière par rapport à mon statut. Je suis aujourd’hui observé par les plus jeunes, donc je dois faire attention à ce que je fais. Je dois donner le bon exemple.»


Droits réservés)/n