Affaires : le gouvernement invite Baltic Cocoa à s’installer au Cameroun

𝗝𝗮𝗻 𝗭𝗮𝗷𝗮𝗻𝗸𝗼𝘃𝘀𝗸𝗶𝗷, Directeur général de la société Baltic Cocoa a été reçu en audience par Luc Magloire Mbarga Atangana, ministre…

𝗝𝗮𝗻 𝗭𝗮𝗷𝗮𝗻𝗸𝗼𝘃𝘀𝗸𝗶𝗷, Directeur général de la société Baltic Cocoa a été reçu en audience par Luc Magloire Mbarga Atangana, ministre camerounais du Commerce.

Le ministre du Commerce, 𝗟𝘂𝗰 𝗠𝗮𝗴𝗹𝗼𝗶𝗿𝗲 𝗠𝗯𝗮𝗿𝗴𝗮 𝗔𝘁𝗮𝗻𝗴𝗮𝗻𝗮, a reçu en audience 𝗝𝗮𝗻 𝗭𝗮𝗷𝗮𝗻𝗸𝗼𝘃𝘀𝗸𝗶𝗷, Directeur général de la société Baltic Cocoa. Cette rencontre qui s’est déroulée en présence des Responsables de l’Office national du cacao et du café (ONCC), du Fonds de Développement des Filières Cacao et Café (FODECC) ainsi que du Conseil interprofessionnel du cacao et du café (CICC), a été l’occasion d’explorer les opportunités d’investissement dans le secteur du cacao au Cameroun.
 A l »occasion, 𝗝𝗮𝗻 𝗭𝗮𝗷𝗮𝗻𝗸𝗼𝘃𝘀𝗸𝗶𝗷 a exprimé un vif intérêt pour les perspectives d’affaires qu’offre le Cameroun dans le secteur de la cacaoculture. Convaincu par la qualité exceptionnelle du cacao camerounais, le directeur général de Baltic Cocoa prévoit notamment transformer localement les fèves de cacao des brisures, avec une demande estimée à près de 9000 tonnes par an, soit environ 3% de la production nationale.
Pour sa part, le ministre du Commerce n’a pas manqué de souligner l’importance pour la société Baltic Cocoa d’installer ses unités de production et de transformation au Cameroun, afin d’apporter une valeur ajoutée significative à l’économie nationale. Il a également mis en avant les nombreux avantages dont bénéficie le pays pour les investisseurs. Le Cameroun peut désormais envisager un avenir plus doux, où la saveur exquise de son cacao de qualité rayonnera à travers le monde, grâce à des investissements comme celui de Baltic Cocoa.
Cette audience arrive alors qu’au cours de la campagne cacaoyère 2022-2023, la production nationale camerounaise était de 262.112 tonnes contre 295.163 tonnes en 2021-2022. Soit une baisse de 33.051 tonnes qui correspond à 11,2% en valeur relative. Cependant, les données compilées par la Système d’information des filières (SIF), dispositif d’alerte sur les prix mis en place par l’Office national du cacao et du café (ONCC), révèlent que le kilogramme de fèves de cacao se négocie ce 14 novembre 2023 au Cameroun à 2 100 FCFA au maximum. Ce qui révèle une augmentation de 100 FCFA, par rapport à la barre de 2 000 FCFA atteint depuis le 8 novembre. Le prix minimum, lui, gagne 25 FCFA, passant de 1 925 à 1 950 FCFA. Avec ces nouveaux prix, l’on se rapproche de la généralisation sur le marché local du « prix exceptionnel de 2 015 FCFA le kg », selon le propos du ministre du Commerce, servi aux producteurs le 8 novembre 2023 par le broyeur Atlantic Cocoa. C’était au cours d’une opération de vente (aux enchères) groupée de fèves à Batschenga, bassin de production de la région du Centre.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne