Coopération : le Port de Douala signe un accord pour le renforcement des capacités

La convention a été paraphée par Cyrus Ngo’o pour le compte du PAD et Evariste Evane pour l’ISTA. Le Port…

La convention a été paraphée par Cyrus Ngo’o pour le compte du PAD et Evariste Evane pour l’ISTA.

Le Port autonome de Douala (PAD) et l’Institut sous-régional multisectoriel de technologie appliquée, de planification et d’évaluation de projets (ISTA) ont signé le 16 février 2024, un accord-cadre de coopération.

Les domaines de coopération visés portent entre autres sur : le renforcement des capacités sous forme de formation continue des personnels du PAD sur des thématiques préalablement identifiées ; la formation des personnels du PAD dans les programmes de Master professionnel en analyse et évaluation des projets.

Aussi, en gestion logistique et transport, en gestion des projets, en gestion de la biodiversité et des aires protégées, en évaluation des politiques publiques, ainsi que dans les programmes de Licence professionnelle en management de la chaîne logistique globale et de Licence professionnelle en entrepreneuriat et gestion des projets à la demande. Il est prévu également des MBA à la demande.

L’accord-cadre signé concerne par ailleurs : l’accueil et l’encadrement des stagiaires venant de l’ISTA au PAD ; l’assistance technique dans la réalisation d’études des projets du PAD, notamment en ce qui concerne le montage des dossiers de recherche de financement, l’évaluation des projets et programmes de développement ainsi que le suivi des projets de développement ; la formation continue et le perfectionnement des personnels du PAD dans les modules disponibles dans le catalogue de l’ISTA et bien d’autres modules.

Enfin, la formation dans les filières dédiées aux métiers maritimes et portuaires, suivant la cartographie des métiers. Chef de Division de l’Analyse, de la Prospective et de la Cooperation (DAPC), Joseph Nguene Nteppe, pilote du projet côté PAD, a rappelé le cadre global de cet accord-cadre et les étapes qui ont conduit à son élaboration.

L’accord-cadre signé a une durée de 3 ans renouvelable. Les collaborateurs des deux institutions sont désormais invités à travailler avec ardeur pour donner chair aux engagements pris par leurs patrons.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne WHATSAPP