Cameroun – Chan 2020 : des entraineurs dénoncent le dispositif anti-Covid-19

Les mesures prises pour prévenir les contaminations, le passage des tests à la proclamation des résultats, et  la gestion des cas positifs, sont des points sur lesquels  plusieurs patrons de bancs de touche trouvent des insatisfactions.

Le match RDC – Cameroun du 30 janvier dernier est venu poser au centre de la table la question de la gestion de la pandémie de la Covid-19. Des supporters des Léopards du Congo accusant la commission médicale de trafiquer les résultats. La contre-expertise réalisée par un laboratoire camerounais a attesté que l’équipe de la RDC  ne compte finalement que trois cas positifs au lieu de 13.

En dehors de la RDC, le Niger et le Congo Brazzaville sont sortis de la compétition chacun en portant de vives critiques sur la gestion des cas Coviid-19 durant ce Chan.

Réactions d’entraineurs 

Harouna Doula, sélectionneur du Niger

« La Covid-19 nous a mis une pression supérieure à celle de la compétition »

Notre jouejr Marou Ibrahim a été testé positif, mais le même jour on  a fait reprendre le test il était négatif. Nous avons présenté les résultats d’un laboratoire. On se demande si ce sont les laboratoires ou les tests ou même la maladie qui posent problème ? Notre joueur a été  sorti du groupe à quelques minutes du coup d’envoi. C’est ça qui a retardé le coup d’envoi du match (gagné par la RDC 2-0). C’est psychologiquement insupportable qu’on vienne déloger un joueur ou un dirigeant de l’équipe au motif qu’il est malade. Toute la pression qu’on a vécu à cause du Covid-19 -dépasse celle de la compétition elle-même  ».

Florent Ibenge, sélectionneur de la RDC

« C’est une très mauvaise image pour le Cameroun« 

« J’ai été obligé de prendre des médicaments alors que je n’étais pas malade. Je n’ai jamais eu de covid-19, c’est à la limite criminel. Ce n’est pas bien. Je ne suis pas le seul. J’ai des joueurs qui n’ont jamais joué alors qu’ils n’avaient pas de covid-19. Ce n’est pas normal. Le football est une question de joie et non de tuer des gens. Hier (29 janvier), les résultats sont sortis avec 13 joueurs positifs au Covid-19. Nous avons contesté les résultats et choisi de faire un nouveau test. Les résultats sont sortis et dans toute notre délégation, seules trois personnes ont été testées positives. C’est une très mauvaise image pour le Cameroun».

Barthélemy Ngatsono, entraineur du Congo Brazzaville 

« Mon seul regret est la gestion de la pandémie  Covid-19« 

« Je pense que ce Chan est d’un très bon niveau, c’est peut être pourquoi la plupart des scores ne sont pas fleuves. Mon seul regret est la gestion de la pandémie  Covid-19. On ne peut pas vous apporter le résultat de vos équipes à trois heures du match. Il faudrait que la commission médicale du tournoi revoie cela » .

Chan 2021 : le coach congolais Florent Ibenge et trois joueurs, guéris du Covid-19

Absents des deux derniers matchs de la République démocratique du Congo, ils pourraient signer leur retour samedi contre le Cameroun à l’occasion des quarts de finale.

Selon le site officiel de la fédération congolaise de football (www.fecofa-rdc.com), Florent Ibenge et trois joueurs notamment les gardiens Matampi Ley, Guy Serge Mukumi Mulamba et le milieu de terrain Doxa Gikanji, se sont remis du Covid-19.

Ils ont été testés négatifs et ont pris part à la séance d’entraînement avec le reste de la Effectif mercredi soir à l’annexe du stade Japoma.

Ibenge et une majorité de ses joueurs avait raté les deux derniers matchs du groupe B  contre la Libye (1-1) et le Niger (2-1), car ils étaient en auto-isolement, après avoir été testés positifs pour le covid-19.

Les guéris pourraient dont faire partie du match  couperet entre Lions A’ du Cameroun et Léopards du Congo le 30 janvier prochain.

Cameroun – Urgent : Florent Ibenge, sélectionneur de la RDC testé positif à la Covid-19

La RDC sera privée de son sélectionneur principal ce jeudi contre la Libye. Les résultats de test Covid-19 montrent que le technicien congolais est positif au virus. Il a été isolé du reste du groupe.

Coup dur pour la République démocratique du Congo au 6e Championnat d’Afrique des nations. Florent Ibenge, le charismatique entraineur des Léopards vient d’être testé positif à la Covid-19. A quelques heures de l’importance rencontre qui va les opposer à la Libye.

Le sélectionneur congolais, double vainqueur du Chan (2009, 2016) ne sera pas sur le banc de touche de son équipe lors de la recherche d’une qualification directe pour le second tour.

Son cas grossi le nombre de membres de l’équipe à testés positif au Covid-19. En effet cinq Léopards, plus le préparateur physique, ont été contrôlés positifs à la veille de la rencontre face aux Diables Rouges du Congo/Brazzaville (1-0) pour le compte de la 1ère journée du groupe B. C’est dire si le groupe de la RDC traverse des moments difficiles dans ce Chan.