Le Cameroun se dote d’une clinique de diagnostic d’urgence

L’initiative est portée par la Turquie. Son ambassadeur au Cameroun, Volkan Isikçi a présenté le projet au ministre Manaouda de la Santé publique le 27 janvier dernier.

 

Réduire les évacuations sanitaires. C’est tout le sens de l’annonce que vient de faire la Turquie. En concertation le 27 janvier dernier avec le ministre camerounais de la Santé publique, Malachie Mananouda, l’ambassadeur de la Turquie au Cameroun, Volkan Isikçi a annoncé la construction d’une clinique d’urgence au Cameroun. Une proposition que va selon Malachie Mananouda participer à la politique nationale d’amélioration de l’offre et des services de santé,

« ça va permettre de résoudre non seulement le problème de retard dans le traitement des dossiers d’évacuations sanitaires d’urgence, mais en arrière-plan, apportera, au travers des échanges de connaissances, une mise à jour permanente des pratiques pour les médecins camerounais. »

Selon la plateforme Vitrine du Cameroun, le pays connaît une hausse d’évacuations sanitaires qui se justifie par le manque d’équipements appropriés, opérationnels à 20 ou 25% pour ceux qui existent. Couplé à cela est le déficit de spécialistes pour certaines pathologies.