SportInstitution, Sport



Dans une lettre adressée au SG de la FECAFOOT, la Confédération Africaine de Football (CAF) interdit formellement à la Fécafoot d’initier une quelconque action à l’encontre de Geremi Njitap.

 

En effet, suite aux incidents qui ont eu lieu dans les vestiaires à l’issue du match de 3e journée de la CAN entre le Cameroun et la Gambie, La Chambre d’Instruction de la Commission d’Éthique de la Fecafoot a convoqué Geremi Njitap pour s’être introduit dans les vestiaires, ceci dans le but de lui coller une suspension de toute activité liée au football.

 

Informée de la situation, la CAF a décidé de saisir la Fecafoot pour lui interdire d’engager une quelconque action contre le président du SYNAFOC, invité VIP de la CAF à la CAN ivoirienne.

 

« La FECAFOOT s’apprêterait à prendre des mesures qui entraverait potentiellement l’exercice d’une activité liée au football pour la personne mise en cause.

Étant donné que l’incident dénoncé se serait produit lors d’une compétition officielle de la CAF, la Confédération Africaine de Football serait exclusivement compétente pour connaître de cette affaire. Si tel était le cas, nous vous demandons de cesser toute procédure qui serait en cours et de transmettre à la CAF toutes les pièces nécessaires et les éléments probatoires pertinents à l’espèce. » indique la lettre de la CAF

 

Suivez l'information en direct sur notre chaîne WHATSAPP