SociétéSociété




Cameroun : alerte sur les vents de poussières dans le grand Nord

Dans un communiqué, le ministre des Transports Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe recommande aux populations de se protéger les yeux…

Le ministre des transports alertent sur les vents de poussières

Dans un communiqué, le ministre des Transports Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe recommande aux populations de se protéger les yeux et les narines.

A compter du 15 février 2023, les prochaines 48 heures pourront être à risque dans le Grand Nord et dans une large mesures, dans le grand Ouest. « Un énorme panache de poussières en provenance du désert du Sahara traverse actuellement la région de l’Extrême-Nord. Si les conditions de vent sont  maintenues (intensité supérieure à 7m/s), ce phénomène pourra gagner la majeure partie des régions septentrionales et même certaines localités du grand Ouest », informe le ministre.

Le membre du gouvernement tente de circonscrire la menace à cinq régions su pays. Ce sont les régions de l’Extrême-Nord, du Nord, de l’Adamaoua, ainsi que les départements de la Menchum, de la Momo dans le Nord-Ouest et de la Manyu dans le Sud-Ouest. Cette situation peut entraîner des effets néfastes. « En plus de la forte réduction de la visibilité, pouvant causer des accident de circulation, des maladies respiratoires suite à l’inhalation des poussières sont à craindre pour les populations exposées », prévient le membre du gouvernement.

Ainsi, « le ministre des Transports recommande aux populations concernées de conduire prudemment et de se protéger les yeux et les narines de manière appropriée », peut-on lire dans le communiqué.